Naviguer "Militaire"

Afficher 141-160 de 335 résultats
Article

Guerre d’Aroostook

La guerre d’Aroostook est une confrontation entre les autorités britanniques et celles de l’État du Maine sur le territoire contesté connu sous le nom de Madawaska. Durant les guerres napoléoniennes, la Grande-Bretagne manque cruellement de bois, et les forêts de pins de la région deviennent une importante ressource. Réclamé par le Maine et le Nouveau-Brunswick, Madawaska est un terreau fertile d’affrontements entre les deux parties. La guerre atteint son apogée en 1838-1839 quand le gouverneur du Maine, John Fairfield, envoie un groupe mené par Rufus McIntyre pour empêcher les « provinciaux » d’entrer sur le territoire que John Fairfield croit appartenir au Maine. Rufus McIntyre est capturé et accusé d’invasion de la colonie. Le conflit prend fin en 1842 avec le traité Webster-Ashburton qui divise le territoire avec le fleuve Saint-Jean pour frontière.

Article

Guerre de 1812

La guerre de 1812, qui a duré jusqu’en 1814, fait référence au conflit militaire qui a opposé les États-Unis à la Grande-Bretagne. Comme colonie britannique, le Canada a été entraîné dans la guerre de 1812 et envahi à maintes reprises par les Américains. La guerre a été menée dans le Haut-Canada, le Bas-Canada, dans la région des Grands Lacs et le long de la côte de l’Atlantique, ainsi qu’aux États-Unis. Le traité de Gand (1814), qui a mis fin à la guerre, consacre essentiellement le statu quo. Cependant, la guerre a su marquer le Canada. D’une part, elle a contribué à la montée du sentiment national, notamment parce que ce sont principalement les soldats civils qui ont repoussé l’envahisseur. D’autre part, elle a nui à la relation d’alliance entre les Canadiens et les Britanniques, et les Premières Nations, puisque ces dernières ont perdu non seulement de nombreux guerriers (dont le grand Tecumseh), mais également tout espoir d’arrêter la conquête américaine vers l’ouest. En outre, leur contribution a rapidement été oubliée par leurs alliés (voir Participation des Premières Nations et des Métis à la guerre de 1812).

Article

Guerre de Corée

La guerre de Corée éclate le 25 juin 1950, lorsque les Forces armées de la Corée du Nord envahissent la Corée du Sud. La phase de combat de la guerre dure jusqu’à ce qu’on signe un armistice, le 27 juillet 1953. Faisant partie d’une force des Nations Unies composée de 16 pays, 26 791 militaires canadiens servent dans la guerre de Corée pendant la phase de combat, et par la suite en tant que gardiens de la paix. Les derniers soldats canadiens quittent la Corée en 1957. La guerre de Corée est le conflit outre-mer le plus sanglant du Canada, après les deux guerres mondiales. Elle enlève la vie de 516 Canadiens et en blesse plus de 1200 autres. Les deux Corée restent en principe toujours en guerre aujourd’hui.

Article

Guerre de la Succession d'Autriche

L'Angleterre et la France sont entraînées dans le conflit dans des camps adverses, et celui-ci s'avère désastreux pour les deux pays. Une armée anglaise subit une cuisante défaite aux mains des Français, le 11 mai 1745, à Fontenoy dans les Flandres (Belgique) et est chassée du continent.

Article

Guerre de la succession d'Espagne

La guerre de la succession d’Espagne, qui se déroule de 1701 à 1714 (aussi appelée Queen Anne’s War en anglais) est un conflit généralisé européen qui s’étend à l’échelle mondiale pour inclure les colonies des principales puissances, dont les colonies françaises et anglaises en Amérique du Nord.

Article

Guerre de Sept Ans

La guerre de Sept Ans (1756-1763) est la première guerre à l'échelle mondiale. Le conflit oppose la Grande-Bretagne, la Prusse et Hanovre à la France, à l'Autriche, à la Suède, à la Saxe, à la Russie et, finalement, à l'Espagne.

Article

Guerre du Viêt Nam

​La guerre du Viêt Nam était un conflit pendant la Guerre froide qui a opposé les forces communistes du Viêt Nam du Nord aux forces du Sud soutenues par les États-Unis. De manière officielle, le Canada a joué le rôle de pacificateur neutre, mais a secrètement soutenu l’effort américain au Viêt Nam.

Article

Hindenburg, ligne

La ligne Hindenburg (Siegfried-Stellung) est un système de positions d'appui fortifiées et munies de tranchées s'étendant sur 80 km vers le sud-est, d'Arras à Soissons, en France, construit par les Allemands durant l'hiver 1916-1917.

Article

HMS Shannon

Le HMS Shannon est une frégate de 38 canons de la classe Leda, l'une des plus imposantes frégates construites spécifiquement pour prendre part aux ​Guerres napoléoniennes​.

Article

In Flanders Fields en musique

« In Flanders Fields ». Dans diverses mises en musique, ce poème est devenu un élément traditionnel des cérémonies du Jour du Souvenir commémorant ceux qui sont décédés lors de la Première Guerre mondiale, le 11 novembre 1918 et lors de conflits subséquents.

Article

Incendie de Washington

Malgré la forte présence navale des Britanniques dans la région, les Américains font peu d'efforts pour protéger Washington. En effet, le secrétaire américain de la Guerre, John Armstrong, est convaincu que la cible des Britanniques est Baltimore.

Article

Ingénieurs militaires

Les ingénieurs militaires sont des soldats entraînés spécifiquement pour appliquer les principes du génie et de la technologie en temps de guerre. Leur titre de « sapeur » fait référence à leur tâche qui est de miner et de creuser des tranchées.