Naviguer "Militaire"

Afficher 61-80 de 88 résultats
Article

Loi sur les mesures de guerre

La Loi sur les mesures de guerreest une loi fédérale adoptée par le Parlement le 22 août 1914, après le début de la Première Guerre mondiale. Elle confère au gouvernement canadien des compétences étendues pour le maintien de la sécurité et de l’ordre en temps de guerre, d’invasion ou d’insurrection. Pendant les deux guerres mondiales, la Loi suscite la controverse lorsqu’elle est utilisée pour suspendre les libertés civiles des personnes au Canada considérées comme «sujets d’un pays ennemi», ce qui mène à une arrestation de masse et à des incarcérations sans accusations ni procès. La Loi sur les mesures de guerre est également mise en application au Québec, lors de la Crise d’octobre de 1970. Cette loi a été abrogée et remplacée en 1988 par la Loi sur les mesures d’urgence, dont les pouvoirs sont plus limités.

Article

Maison des Canadiens

« Plus de 100 hommes du Queen’s Own Rifles sont tombés au combat ou ont été blessés, pas très loin de cette maison, dans les premières minutes après leur débarquement sur la plage. »

Éditorial

Massacre de Cypress Hills

La violence atteignit son paroxysme le matin du 1er juin 1873 lorsque des marchands et des chasseurs de loups provenant de Fort Benton dispersèrent un campement Assiniboine de 50 tipis, tuant au moins 20 hommes, femmes et enfants...

Article

Participation des Premières Nations et des Métis à la guerre de 1812

Les Premières Nations et les Métis ont joué un rôle important au Canada au cours de la guerre de 1812. Le conflit a obligé divers peuples autochtones à passer outre leurs vieux différends et à s’unifier contre un ennemi commun. Cette guerre a également mis à rude épreuve d’anciennes alliances, telles que celles qui étaient en vigueur au sein de la Confédération iroquoise (haudenosaunee) dont certaines branches étaient alliées aux forces américaines. La plupart des Premières Nations se sont alliées à la Grande-Bretagne durant la guerre. Elles perçoivent alors les Britanniques comme les colons les moins nuisibles et les plus enclins à préserver leurs territoires et leur commerce traditionnels.

Article

Proclamation royale de 1763 (résumé en langage simple)

La Proclamation royale de 1763 est émise au lendemain de la victoire des Britanniques sur les Français à Québec en 1759 et à Montréal en 1760 (voir Bataille des plaines d’Abraham et Guerre de Sept Ans). Après ces défaites, la Nouvelle-France (1608-1763) est reprise par les Britanniques. La Proclamation place la nouvelle province de Québec sous contrôle britannique.

 (Cet article est un résumé en langage simple sur la Proclamation royale de 1763. Si vous souhaitez approfondir le sujet, veuillez consulter notre article intégral, intitulé Proclamation royale de 1763).

Article

Quidi Vidi, batterie

La batterie Quidi Vidi a été construite par les Français en 1762. Ces derniers, dans l'une des dernières campagnes de la GUERRE DE SEPT ANS, ont capturé et brûlé plusieurs établissements autour des baies Trinity et Conception dans les environs de ST. JOHN'S (Terre-Neuve).

Article

Raid de St. Albans

Le raid de St. Albans est un des nombreux incidents qui ravivent les tensions entre la Grande-Bretagne et les États-Unis durant la GUERRE DE SÉCESSION. Le 19 octobre 1864, un groupe d'agents confédérés établis au Canada lancent un raid contre la ville de St. Albans, au Vermont.

Article

Raids des fenians

Les fenians sont une société secrète de patriotes immigrants irlandais aux États-Unis. Certains membres nord-américains de ce mouvement fomentent le projet d’envahir le Canada par la force et de l’échanger avec les Britanniques contre l’indépendance de l’Irlande.

Article

Rainbow

Le Rainbow est un croiseur léger utilisé dans la Marine royale de 1891 à 1910, date à laquelle le gouvernement canadien en fait l'acquisition pour la toute nouvelle Marine royale du Canada.

Article

RCAF Blackouts

RCAF Blackouts. Unité de divertissement organisée durant la Deuxième Guerre mondiale par le personnel de l'ARC; aussi, le nom de l'un de ses spectacles. La troupe fut mise sur pied au début de 1943 afin de se produire dans les bases aériennes au Canada et outre-mer.

Article

Un plat à une cuillère

L’expression « un plat à une cuillère » désigne un concept propre aux peuples autochtones de la région des Grands Lacs et du nord-est de l’Amérique du Nord. Il servait à expliquer comment la terre pouvait être partagée pour le bénéfice mutuel de tous ceux qui l’habitaient. Selon les Haudenosaunee (Iroquois), le concept existe depuis des siècles et a beaucoup contribué à la création de la « Grande Ligue de paix », c’est-à-dire la Confédération des Cinq-Nations iroquoises, composée des Sénécas, des Cayugas, des Oneidas, des Onondagas et des Mohawks. Les Anishinaabes (soit les Ojibwes, les Odawas, les Potawatomis, les Mississaugas, les Saulteaux et les Algonquins) désignent « un plat à une cuillère », ou «notre plat» par l’expression « Gdoo – naaganinaa ».