Naviguer "Ressources naturelles"

Afficher 41-53 de 53 résultats
Article

Ressources, utilisation des

Aux temps préhistoriques, les premiers occupants du pays utilisent la végétation et les animaux pour se nourrir, se vêtir et se loger. Ils confectionnent des outils et des objets décoratifs à partir de MINÉRAL et, après l'arrivée des Européens, se servent des fourrures à des fins commerciales.

Article

Sol

Le sol est la mince couche fragile recouvrant la Terre. Il s’agit d’un corps dynamique, meuble et poreux dont l’épaisseur varie de quelques centimètres à quelques mètres, formé par des transformations continues des roches ou des dépôts, sous l’action de processus physiques, chimiques et biologiques. Le sol forme, avec les océans, l’une des deux grandes composantes de notre planète où la vie est particulièrement active. Le sol est la source et le lieu de très nombreuses activités humaines et une grande partie de l’existence de l’humanité en dépend. Au Canada, les scientifiques spécialisés en agriculture, dans l’environnement et dans les ressources naturelles sont à la pointe de la recherche sur les sols.

Article

Sylviculture

Jusqu'à récemment, les semis étaient obtenus à partir d'arbres ordinaires, mais les sylviculteurs utilisent de plus en plus les graines d'arbres génétiquement supérieurs, dans le but de créer des forêts plus saines et à croissance plus rapide.

Article

Tourbe

La tourbe est une matière organique partiellement décomposée formée principalement de MOUSSE, de sphaignes, de carex et des restes d'autres plantes semi-aquatiques.

Article

Traite des fourrures au Canada (résumé en termes simples)

La traite des fourrures a débuté au 17e siècle dans ce qui est aujourd’hui le Canada. Elle s’est poursuivie pendant plus de 250 ans. Les Européens commerçaient avec les peuples autochtones pour obtenir des peaux de castor. Cette industrie était alimentée par la forte demande en chapeaux de fourrure en Europe. La traite des fourrures est un des principaux motifs qui ont amené les Européens à explorer et coloniser le Canada. Elle est à l’origine des relations qui se sont établies entre les Européens et les peuples autochtones.

(Cet article est un résumé en termes simples de la traite des fourrures. Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, veuillez consulter notre article complet: Traite des fourrures au Canada.)

Article

Villes de ressources primaires

Les villes de ressources primaires, dites aussi villes nouvelles, sont des localités isolées bâties autour d’industries fondées sur des ressources naturelles et le transport comme les villes minières, les villes axées sur les scieries, les centres ferroviaires et les villages de pêcheurs. Des villes comme Fort McMurray en Alberta, Grand Falls-Windsor à Terre-Neuve (pâtes et papiers), Glace Bay en Nouvelle-Écosse (charbon), Black’s Harbour au Nouveau-Brunswick (traitement du poisson), Murdochville au Québec (cuivre), Elliot Lake en Ontario, Snow Lake au Manitoba (cuivre, zinc) et Kitimat en Colombie-Britannique (aluminium) en sont des exemples. On reconnaît depuis longtemps que la mise en valeur des ressources est un facteur important qui façonne le développement au Canada. On affirme que toute croissance urbaine au Canada dépend, en fin de compte, de la production de produits de base. Or, les villes de ressources primaires jouent un rôle majeur dans l’exploitation des produits de base. Comme elle dépend d’une seule industrie, l’économie des villes de ressources primaires est souvent instable et précaire.

Article

Zinc

Le zinc (Zn) est un métal blanc bleuâtre, de dureté faible à moyenne, qui fond à 419°C. On estime que le zinc compose 0,013 p. 100 de la croûte terrestre. Élément essentiel à la santé de l'humain, le zinc assure le bon fonctionnement de plus de 200 enzymes de l'organisme.