Naviguer "Mouvements et organisations"

Afficher 121-140 de 144 résultats
Article

Société Casavant

Société Casavant/Casavant Society. Noms de deux sociétés distinctes constituées à Montréal et à Toronto au milieu des années 1930 et vouées à la présentation de récitals par les meilleurs organistes du Canada et de l'étranger.

Article

Soeurs de la Providence

Les Soeurs de la Providence forment une congrégation religieuse fondée à Montréal en 1844 par une veuve, Marie-Émilie Gamelin, née Tavernier. Cette congrégation s'appelle alors Filles de la Charité, Servantes des pauvres (le nom actuel est officiellement utilisé à partir de 1970).

Article

Soeurs de Saint Joseph

En 1966, six congrégations canadiennes des Soeurs de Saint-Joseph (Hamilton, London, Pembroke, Peterborough, Sault Ste. Marie et Toronto) qui oeuvrent dans les domaines de l'éducation et des soins de santé forment la Fédération des Soeurs de Saint-Joseph du Canada.

Article

Soeurs de Sainte-Anne

Les Soeurs de Sainte-Anne forment une congrégation religieuse fondée en 1850 à Vaudreuil, au Québec, par la servante de Dieu Marie-Esther Sureau dite Blondin (mère Marie-Anne) pour l'éducation des jeunes filles en milieu rural et pour certaines oeuvres de miséricorde.

Article

SOS Montfort

En février 1997, la décision du gouvernement ontarien de fermer l’Hôpital Montfort d’Ottawa entraine une vaste mobilisation de la communauté franco-ontarienne. C’est dans ce contexte que nait le mouvement SOS Montfort. Cette coalition réclame le maintien du seul centre universitaire d’enseignement clinique de médecine familiale qui propose une formation complète en français en Ontario. Après cinq ans de mobilisation et de luttes judiciaires, les opposants à la fermeture obtiennent gain de cause. Sur le plan mémoriel, cet épisode marque un moment d’affirmation identitaire dans l’histoire des Franco-Ontariens. Au point de vue du droit, il vient confirmer la portée de la Charte canadienne des droits et libertés pour la minorité de langue officielle dans cette province.

Article

Souveraineté

La souveraineté est un concept juridique abstrait qui comprend également des implications politiques, sociales et économiques. Sur le plan strictement juridique, la souveraineté désigne le pouvoir d’un État de se gouverner lui-même ainsi que ses sujets. De ce point de vue, la souveraineté est la plus haute source du droit. Après la création de la Confédération et la promulgation de l’Acte de l’Amérique du Nord britannique de 1867, le Parlement du Canada est demeuré sous l’autorité juridique du parlement britannique. En 1949, le Canada est devenu entièrement souverain vis-à-vis de la Grande-Bretagne en vertu de lois historiques promulguées, dont le Statut de Westminster (1931). La Loi constitutionnelle de 1982 a aboli ce qui restait de l’autorité de la Grande-Bretagne. Les enjeux de la souveraineté ont aussi été soulevés par les peuples autochtones au Canada et par les séparatistes au Québec. Ces derniers ont défendu pendant une certaine période le concept de souveraineté-association.

Article

Syndicalisme industriel

La première tentative importante d'organisation des travailleurs sur une base industrielle est entreprise dans les années 1880 par les CHEVALIERS DU TRAVAIL, qui préconisent la solidarité des classes ouvrières et s'opposent aux listes noires des employeurs et à la discrimination.

Article

Vancouver Women's Musical Society

Vancouver Women's Musical Society (autrefois le Vancouver Woman's Musical Club). Fondé 1905 par Mmes B.T. Rogers, J.J. Banfield et C.M. Beecher (première présidente, 1905-07) et d'autres, ce club fut incorporé en 1916 sous la gouverne d'Esther Beecher Weld et de Mme Walter Coulthard.

Article

Végétarisme

Le végétarisme décrit le régime alimentaire des personnes qui ne consomment aucun produit de source animale. Ce régime est composé principalement de légumes verts, de céréales complètes, de graines, de fruits, de noix, de racines et, parfois, d'oeufs et de produits laitiers.

Article

Women's Musical Club of Toronto

Women's Musical Club of Toronto. Fondé vers 1898, à l'initiative de Mme George Dickson, principale du Saint Margaret's College For Ladies (et première présidente du club), de Mme Sanford Evans, pianiste, et de Mary Smart, chanteuse, qui organise par la suite la première société chorale du WMCT.

Article

Women's Musical Club of Winnipeg

Women's Musical Club of Winnipeg. En 1990, ce club était, par ordre d'ancienneté, le cinquième du genre encore existant au Canada. Il débuta officieusement en 1894 quand six dames - mesdames Gerald F. Brophy, L.A. Hamilton, H.A. Higginson, Angus Kirkland, F.H.