Naviguer "Mouvements et organisations"

Afficher 101-120 de 146 résultats
Article

Nation dénée (organisation)

Créée en 1969-1970 sous le nom de Fraternité des Indiens des Territoires du Nord-Ouest, la Nation dénée (renommée en 1978) est l’organisation politique qui représente les Dénés, ou peuples nordiques de langue athapascane, et leurs descendants du Denendeh, qui comprend la vallée de la rivière Mackenzie et les Barren Grounds, dans les Territoires du Nord-Ouest, lors du règlement des différends en matière de territoire et de gouvernance avec le gouvernement du Canada.

Article

Office québécois de la langue française

L'Office québécois de la langue française est une institution publique québécoise chargée de l'officialisation linguistique, des recommandations terminologiques et de la francisation de la langue de travail des secteurs public et privé. Fondé en 1961, il est, depuis 1977, chargé d'assurer le respect de la Charte de la langue française et de surveiller l'évolution de la situation linguistique au Québec.

Article

One Big Union

Le One Big Union (OBU) est un syndicat radical créé dans l’Ouest canadien en 1919. Il visait à défendre les droits des travailleurs grâce à une organisation de masse regroupée par industrie. Le groupe a fait face à une vive opposition de la part d’autres branches du mouvement syndical, du gouvernement fédéral, des employeurs et de la presse. Néanmoins, il a contribué à transformer le rôle des syndicats au Canada.

Cliquez ici pour obtenir la définition des mots-clés utilisés dans cet article.

Article

Opus Dei

L'Opus Dei est une institution catholique fondée en 1928 par le prêtre espagnol Josémaría Escrivá, qui prêchait que les laïcs peuvent et doivent rechercher la sainteté dans leur travail et leur vie quotidienne.

Article

Ordre d’Orange au Canada

L’Ordre d’Orange était une société fraternelle politique et religieuse au Canada. Du début du XIXe siècle, ses membres ont fièrement défendu le protestantisme et le lien britannique, tout en s’offrant une aide mutuelle. L’Ordre avait une forte influence en politique, tout particulièrement, à travers le favoritisme au niveau municipal, et est devenu reconnu pour le sectarisme et les émeutes.

Article

Organismes caritatifs

Il existe plus de 75 000 organismes caritatifs au Canada. De dimension très variable, ils vont du service à petit budget de popote volante du voisinage aux établissements d'éducation et de santé publique administrant un budget de presque un milliard de dollars.

Article

Pacifisme

Cette attitude, fondée sur des convictions religieuses ou humanitaires, condamne la guerre et la violence sociale, considérées comme inhumaines et déraisonnables, ou même absolument moralement mauvaises et en toutes circonstances.

Article

Panamérindianisme

Le panamérindianisme est un mouvement intertribal autochtone de résistance à la domination des Blancs et à l'assimilation qui se définit principalement par la solidarité et l'expression politique et religieuse.

Article

Parti libéral

Le Parti libéral a dominé la politique fédérale pendant la plus grande partie de l’histoire du Canada, en appliquant la formule gagnante mise au point sous la direction de sir Wilfrid Laurier : chevaucher le centre de l’échiquier politique. Les libéraux ont formé de nombreux gouvernements et fourni 10 premiers ministres au Canada, mais ils ont aussi eu leur part de défaites et de dissensions internes. Aux élections d’octobre 2015, le parti s’est hissé de la troisième à la première place à la Chambre des communes, obtenant un gouvernement majoritaire sous la direction de son chef Justin Trudeau. Il s’est maintenu au pouvoir aux élections de 2019, formant cette fois un gouvernement minoritaire.

Article

Patriotes

  Nom donné à partir de 1827 au PARTI CANADIEN et au mouvement populaire qui aboutit aux RÉBELLIONS DE 1837 et de 1838. Ce parti, dirigé surtout par des membres des professions libérales et par des petits commerçants, trouve un large appui chez les agriculteurs, les journaliers et les artisans.

Article

Porteurs de wagons-lits au Canada

Les porteurs de wagons-lits au Canada sont des employés de train qui s’occupent des passagers dans les wagons-lits. Ils ont la tâche de répondre aux besoins des passagers tout au long du voyage en train, notamment en portant les bagages, en préparant les lits, en repassant les vêtements, en cirant les chaussures et en servant les repas et les boissons. La grande majorité des porteurs de wagons-lits sont des hommes noirs et le poste est l’un des seuls qui leur sont offerts au Canada. Bien que le travail génère du respect et du prestige dans les communautés noires, il requiert de longues heures et procure un faible salaire. Les porteurs peuvent être congédiés soudainement et sont souvent la cible de comportements racistes. Les porteurs noirs canadiens forment le premier syndicat noir des chemins de fer en Amérique du Nord (1917) et deviennent membres de la Fraternité des porteurs de wagons-lits en 1939. Les deux regroupements luttent contre le racisme et les défis auxquels sont confrontés les porteurs au travail.

Article

Ralliement national des Métis

Le Ralliement national des Métis représente plus de 350 000 membres de la nation métisse, dont la population se trouve en Alberta, au Manitoba, en Saskatchewan et dans certaines parties de l’Ontario, de la Colombie-Britannique et des Territoires du Nord-Ouest. Il naît au début des années 1980 pendant le débat constitutionnel intense sur les droits ancestraux. Le Ralliement national des Métiscontinue de défendre la cause d’une nation métisse culturellement et politiquement à part, ancrée dans l’Ouest canadien, qui continue à revendiquer l’autonomie administrative, des territoires et d’autres droits ancestraux.

Article

Scouts Canada

 Le mouvement scout est fondé en Angleterre en 1907 par Robert Baden-Powell, alors lieutenant-général dans l'armée britannique.