Recherche pour "Ontario"

Afficher 61-73 de 73 résultats
Article

Basses terres du Saint-Laurent

Quand on parle des basses terres du Saint-Laurent on entend la plaine qui borde le fleuve Saint-Laurent entre la ville de Québec, à l'est, et Brockville, en Ontario, à l'ouest. À l'ouest, cette plaine comprend la vallée de l'Outaouais jusqu'à Renfrew, en Ontario.

événement historique

L’Ontario et la Saskatchewan devant les tribunaux en raison de la taxe sur le carbone

La province de la Saskatchewan a fait valoir à la Cour d'appel de la Saskatchewan que le gouvernement fédéralne devrait pas être en mesure d'imposer une taxe sur le carbone aux provinces réticentes, qui comprennent également l'Ontarioet le Nouveau-Brunswick. Les représentants du gouvernement fédéral ont quant à eux rétorqué qu'il s'agit d'une « redevance réglementaire » et non d'une taxe, et que les émissions de carbone relèvent de la compétence fédérale parce qu'elles constituent une « question d'intérêt national ».

Article

Kenora

Kenora, Ontario, constituée en tant que ville en 2000, population de 15 096 habitants (recensement de 2016), de 15 348 (recensement de 2011). La ville de Kenora est située sur le bord du lac des Bois, à 50km à l’est de la frontière du Manitoba. La ville est le résultat de l’amalgame de trois anciens villages : Kenora (constitué en 1892), Jaffray Melick (constitué en 1988) et Keewatin (constitué en 1908).

Article

Fergus

Fergus (Ontario), centre de population, population de 20 767 habitants (recensement de 2016), de 19 335 (recensement de 2011). Fergus est située en bordure de la rivière Grand, à 22 km au nord de Guelph. La localité a été constituée en village en 1858, puis en ville en 1952. En 1999, elle a été incorporée dans le canton de Centre Wellington.

Article

Amherstburg

Amherstburg, (Ontario), constituée en ville en 1878, population de 21 936 habitants (recensement de 2016), de 21 556 (recensement de 2011). La ville de Amherstburg est située sur la rivière Detroit, près du lac Érié. Elle est localisée sur le territoire traditionnel de la Confédération des Trois Feux, qui incluent les Ojibwés, les Odawas et les Potawatomis. (Voir aussi Anichinabé.) Le territoire est couvert par le Traité no 35. Durant les années 1850, Amherstburg a été le principal terminus du chemin de fer clandestin.

Article

Barton Myers

Barton Myers, ARC, F.I.R.A.C., architecte (né le 6 novembre 1934 à Norfolk, en Virginie). Barton Myers figure parmi les architectes les plus influents de Toronto bien qu’il n'ait travaillé au Canada que pendant 30 ans. Son architecture se distingue par sa position engagée envers le design d’environnement. Il se passionne pour la santé des villes et le besoin d’établir un équilibre entre la préservation et le renouvellement. Une grande partie de ses travaux précurseurs au Canada se concentre sur des prototypes à usage mixte, des logements d’insertion et la combinaison sensible de l’ancien et du nouveau afin de créer des environnements urbains richement structurés. Son approche novatrice insuffle une vie nouvelle aux quartiers qui auraient dû être démolis et laisse une empreinte durable sur la ville de Toronto.

Article

Tom Thomson

Thomas John Thomson, peintre (né le 5 août 1877 à Claremont, en Ontario; décédé le 8 juillet 1917 dans le parc provincial Algonquin, en Ontario). Tom Thomson est l’artiste canadien le plus populaire et le plus influent du 20e siècle. Profond, drôle, tendre et doté d’une fine sensibilité, il est l’une des sources d’inspiration pour la formation du Groupe des Sept. Le peintre est parmi les premiers à imager fidèlement le paysage canadien. Ses œuvres illustrent la nature de manière poétique, mais sont tout de même basées sur de vraies observations. Plusieurs de ses toiles, comme Le vent d’ouest (1916-1917) et Le pin (1916-1917), sont devenues des icônes de la culture canadienne. Au cours de sa brève carrière, l’artiste crée environ 50 toiles et plus de 400 esquisses. Il ne devient une légende qu’après son décès prématuré à l’âge de 39 ans.

Article

Erin O’Toole

Erin O’Toole, chef du Parti conservateur du Canada et chef de l’opposition (2020‑), député (2012‑) (né le 22 janvier 1973 à Montréal, Québec). Erin O’Toole a servi dans l’Aviation royale canadienne et a travaillé comme avocat de société avant d’être élu député de la circonscription de Durham, en Ontario, en 2012. Il a été ministre des Anciens Combattants de 2015 à 2019. En août 2020, il a été élu chef du Parti conservateur du Canada et est devenu le chef de l’opposition.

Article

Agnes Macphail

Agnes Campbell Macphail, politicienne, réformatrice (née le 24 mars 1890, à Proton Township, comté de Grey, en Ontario; décédée le 13 février 1954, à Toronto, en Ontario). Agnes Macphail a été la première femme élue à la Chambre des communes (1921-1940) et elle a été l’une des deux premières femmes élues à l’Assemblée législative de l’Ontario (1943-1945, 1948-1951). Elle a également été la première femme membre de la délégation canadienne auprès de la Société des Nations. Agnes Macphail a été membre fondatrice de la Co-operative Commonwealth Federation (précurseur du Nouveau Parti démocratique). Elle était une pacifiste reconnue et une défenseure de la réforme des prisons. En tant que membre de la législature de l’Ontario, elle a défendu la première loi de l’Ontario sur la parité salariale (1951).

Article

Haut-Canada

Le Haut-Canada est le prédécesseur de l’actuel Ontario moderne. Il naît en 1791 de la division de l’ancienne province de Québec en Bas-Canada à l’est et Haut-Canada à l’ouest. Le Haut-Canada était une étendue sauvage colonisée majoritairement par des loyalistes et des fermiers avides de terres émigrant vers le nord en provenance des États-Unis. Le Haut-Canada doit tour à tour endurer la guerre de 1812 contre les États-Unis, la rébellion de 1837 de William Lyon Mackenzie, l’administration coloniale du Family Compact et un demi-siècle de difficultés économiques et politiques croissantes. Dans le cadrede l’Acte de l’Union en 1841, il est rebaptisé le Canada-Ouest et est réuni avec le Bas-Canada (Canada-Est) pour devenir la Province du Canada.

Article

Canada-Ouest

En1841, la Grande‑Bretagne réunit les colonies du Haut‑Canada et du Bas‑Canada pour former la Province du Canada. Cette décision est prise en réponse aux violentes rébellions de1837‑1838. Le rapport Durham de1839 formule un certain nombre de recommandations en vue de créer une nouvelle colonie qui sera effectivement mise en place, en1840, dans le cadre de l’Acte d’Union. La Province du Canada est composée du Canada‑Ouest (anciennement le Haut‑Canada) et du Canada‑Est (anciennement le Bas‑Canada). Jusqu’en1867, date de naissance de la Confédération qui verra le Canada‑Ouest devenir l’Ontario et le Canada‑Est le Québec, les deux régions sont gouvernées conjointement.

Article

Egerton Ryerson

Adolphus Egerton Ryerson, ministre méthodiste, éducateur (né le 24 mars 1803 dans le canton de Charlotteville, comté de Norfolk, au Haut-Canada ; décédé le 18 février 1882 à Toronto, en Ontario). Egerton Ryerson était une importante personnalité du monde de l’éducation et de la politique en Ontario au 19e siècle. Egerton Ryerson est né au sein d’une famille loyaliste et anglicane bien en vue. Il s’est converti au méthodisme et a été ordonné en 1827 par l’Église épiscopale méthodiste. Il a contribué à la fondation et à la rédaction du Christian Guardian (1829), a fondé l’Upper Canada Academy (1836) et est devenu le premier directeur du Victoria College (1841). Il était reconnu comme un partisan de la liberté religieuse et comme étant le fondateur du système d’éducation publique de l’Ontario. L’Université Ryerson a été nommée en son honneur. Cependant, le rôle qu’il a joué dans le développement du système des pensionnats indiens a incité des activistes à réclamer que le nom de l’université soit changé.

//