Recherche pour "Ontario"

Afficher 21-40 de 73 résultats
Article

Mississauga

Mississauga, ville de l’Ontario constituée en 1974, population de 721 599 habitants (recensement de 2016), de 713 443 habitants (recensement de 2011). La ville de Mississauga a été créé par la fusion de la municipalité de Mississauga et des villes de Port Credit et Streetsville. Située à l’ouest de Toronto, Mississauga fait partie de la municipalité régionale de Peel et se trouve dans les bassins versants des rivières Credit et Humber.

Mississauga est établie sur les terres ancestrales des Hurons-Wendats, des Haudenosaunee et des Anichinabés, notamment les Mississaugas. Son territoire est couvert par quatre traités, soit le n°14, le n°19, le n°22 et le n°23.

Article

Toronto

Toronto (Ontario), constituée en ville en 1834, 2 731 571 habitants (recensement de 2016), 2 615 060 habitants (recensement de 2011). Toronto est la capitale de l’Ontario, la plus grande municipalité du Canada et la quatrième ville en importance en Amérique du Nord. Elle est composée des anciennes villes de Toronto, North York, Scarborough, York et Etobicoke, et de l’ancien arrondissement de East York. La ville possède la plus importante population d’immigrants, et est une plaque tournante nationale et internationale des finances, des communications et de la vie culturelle.

événement historique

Des milliers de personnes protestent contre les compressions budgétaires sur les services en français en Ontario

Des milliers de personnes se sont rassemblées, dans près de 40 collectivités ontariennes, pour protester contre les compressions budgétaires décidées par le gouvernement provincial sur les services en français, notamment les modifications apportées au poste de commissaire aux services en français de l’Ontario et l’annulation du projet d’université en langue française à Toronto. Plusieurs politiciens et politiciennes se sont joints aux rassemblements, notamment Mélanie Joly, ministre fédérale du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie. Plus tôt dans la semaine, la députée provinciale progressiste‑conservatrice Amanda Simard avait protesté contre ces compressions et avait décidé de quitter son parti et de siéger, désormais, en tant qu’indépendante.

Article

Chatham-Kent

Chatham-Kent, municipalité de l’Ontario constituée en 1998; population 101647 (recensement de 2016), 103671 (recensement de 2011). Chatham-Kent est située en bordure de larivière Thames, à 80 km à l’est deWindsor. La ville de Chatham (constituée en 1895) et le comté de Kent (créé en 1792) sont au nombre des 23 anciennes municipalités qui ont fusionné pour former Chatham-Kent. On peut également citer les villes de Wallaceburg, Blenheim,Tilbury, Ridgetown etDresden. Cette grande municipalité est bordée par les lacs Sainte-Claire et Érié (à l’ouest et à l’est) et longée par la rivière Thames.

Article

Oshawa

Oshawa (Ontario), constituée en ville en 1924, 159 458 habitants (recensement de 2016), 149 607 habitants (recensement de 2011). La ville d’Oshawa est située à 52 km à l’est de Toronto, sur le bord du lac Ontario. À l’origine, la ville s’appelle Skae’s Corners. Le nom actuel est d’origine ojibwée et renvoie au « point de passage du ruisseau où l’on passe du canot au sentier ». En 1974, Oshawa est fusionnée à la nouvelle municipalité régionale de Durham.

Article

Geraldton

Geraldton, centre de population, population 1 828 (recensement 2016), 1 810 (recensement 2006). Incorporée comme ville en 1937, Geraldton a été fusionnée avec plusieurs autres communautés afin de créer la municipalité de Greenstone. Située dans le nord-ouest de la province, le long de la ligne du chemin de fer du Canadien National, à 282 km au nord-est de Thunder Bay. Établie au début des années 30 lors de la ruée vers l'or du lac Little Long, la ville doit son nom à ses deux cofondateurs, les entrepreneurs miniers J.S. FitzGerald et Joseph Errington. La localité est constituée en tant que ville en 1937.

Article

Georgina

Georgina, ville de l'Ont.; pop. 43 517 (recens. 2011), 42 346 (recens. 2006), const. en 1986. Les cantons de North Gwillimbury et de Georgina fusionnent en 1971 et forment la ville de Georgina, constituée en 1986.

Article

Kawartha Lakes (Ontario)

Kawartha Lakes (Ontario), constituée en ville en 2001; population de 75 423 habitants (recensement de 2016), de 73 214 (recensement de 2011). Située presque juste à l’ouest et au nord de Peterborough, Kawartha Lakes est née de la fusion, en 2001, des municipalités de l’ancien comté de Victoria, notamment Lindsay, Bobcaygeon, Verulam, Fenelon Falls, Omemee, Sturgeon Point et Woodville, et de ses 10 cantons. Elle doit son nom au réseau de lacs de la région, appelés lacs Kawartha à partir de 1895.

Article

Ontario

L’Ontario est une province canadienne délimitée à l’ouest par le Manitoba, au nord par la baie d’Hudson, à l’est par le Québec, et au sud par New York, les Grands Lacs, le Michigan et le Minnesota. La province a été fondée sur certaines parties des territoires traditionnels des Ojibwés, des Odawas, des Potawatomi, des Algonquins, des Mississauga, des Haudenosaunee, des Neutres, des Hurons-Wendats, des Cris, des Oji-Cris et des Métis. Le territoire est aujourd’hui régi par 46 traités, dont les traités Williams et Robinson, le traité du Haut-Canada, ainsi que les traités no 3, 5 et 9. Selon le recensement de 2016, l’Ontario compte 13 448 494 habitants, ce qui en fait la province la plus peuplée du Canada. L’Ontario est une des quatre provinces fondatrices de la Confédération de 1867, avec le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et le Québec. Sa capitale est Toronto. Son gouvernement actuel, mené par le premier ministre Doug Ford, est majoritaire progressiste-conservateur.

Article

Windsor (Ontario)

Windsor, Ontario, ville constituée en 1892, population de 217 188 habitants (recensement de 2016), de 210 891 (recensement de 2011). Windsor, ville la plus méridionale du Canada, est située en bordure de la rivière Detroit à l’extrême sud-ouest de la province. Elle se trouve directement au sud de Detroit, dans la riche péninsule agricole située entre les lacs Érié et Sainte-Claire, et est chaque année la porte d’entrée de millions de visiteurs au Canada.

Article

Maxville

Maxville, ancienne municipalité, 816 habitants (recensement de 2016), 811 habitants (recensement de 2011. Maxville est situé au sud-est d’Ottawa. La colonisation de l’endroit débute vers 1869 et le village se développe rapidement lorsque la Canada Atlantic Railway y construit une gare en 1881. Maxville a été constituée en village en 1891. Dès 1998 elle fait partie du canton de North Glengarry.

Article

Innisfil

Innisfil (Ontario), constituée en ville en 1991, population de 36 566 habitants (recensement de 2016), de 32 727 habitants (recensement de 2011). La ville de Innisfil est située à 75 km au nord de Toronto, le long des rives du lac Simcoe.

Article

Brampton

Brampton, ville de l’Ontario constituée en 1974; population de 593 638 (recensement de 2016), 523 906 (recensement de 2011). La ville de Brampton est créée par la fusion de la municipalité de Brampton, de la partie sud du canton de Chinguacousy et de parties de la municipalité de Mississauga et du canton de Toronto Gore. Située au nord-ouest de Toronto, Brampton fait partie de la municipalité régionale de Peel et se trouve dans les bassins versants des rivières Credit et Humber.

Brampton est établie sur les terres ancestrales des Hurons-Wendats, des Haudenosaunee et des Anishinaabés, notamment les Mississaugas. Le territoire est visé par l’Achat d’Ajetance (1818).

Article

Alexandria

Agglomération d’Alexandria, Ontario, 2845 habitants (recensement de 2016), 2924 habitants (recensement de 2011). Fondée en tant que ville en 1903, Alexandria perd toutefois son statut en 1998 en raison d’une restructuration municipale en Ontario. L’agglomération fait maintenant partie de la nouvelle municipalité de North Glengarry (10109 habitants). Alexandria est située à mi-chemin entre Montréal et Ottawa, à proximité du chemin de fer Canadien National.

Article

Politique en Ontario

La province de l’Ontario est dotée d’un gouvernement majoritaire progressiste‑conservateur, formé le 7 juin 2018. Aujourd’hui, Doug Ford est le premier ministre provincial, Elizabeth Dowdeswell exerçant les fonctions de lieutenante‑gouverneure. Le mandat de John Sandfield Macdonald, premier ministre de l’Ontario, débute en 1867, après l’adhésion de la province à la Confédération. Entre le début de la colonisation européenne et la Confédération, la partie sud de l’actuel Ontario est contrôlée d’abord par les Français, puis par les Britanniques, tandis qu’une large partie du nord est contrôlée par la Compagnie de la Baie d’Hudson. L’Ontario (Haut‑Canada) obtient un gouvernement représentatif en 1791, date à partir de laquelle la colonie est gouvernée par une Chambre d’assemblée, un lieutenant‑gouverneur et des conseils exécutif et législatif. En 1848, l’Ontario (Canada Ouest) acquiert le droit à un gouvernement responsable. À partir de ce moment, la colonie est gouvernée par une Chambre d’assemblée, un premier ministre ainsi que des conseils exécutif et législatif.

Article

Renfrew

Renfrew (Ontario), constituée en ville en 1895; population de 8223 habitants (recensement de 2016), de 8218 (recensement de 2011). Renfrew est située en bordure de la rivière Bonnechere, à 100 km à l’ouest d’Ottawa.

Article

Le territoire non cédé de Wiikwemkoong

Le territoire non cédé de Wiikwemkoong est une réserve située sur la péninsule est de l’île Manitoulin, en Ontario. La réserve est détenue par la Première Nation de Wiikwemkoong, qui est composée des peuples Ojibwé, Outaouais et Potawatomi. Ensemble, ces nations forment la Confédération des Trois Feux. En tant que réserve non cédée, ceci signifie que Wiikwemkoong n’a pas cédé sa terre par traité, ou par aucun autre moyen. (Voir aussi Réserves en Ontario.)

La Première Nation de Wiikwemkoong compte une population de 8330 habitants inscrits, dont 3208 habitants vivants sur la réserve (2020). Anciennement connue comme la Réserve indienne non cédée de l’île Manitoulin, la réserve change son nom pour Réserve non cédée de Wiikwemkoong en 1968, lorsqu’elle fusionne avec la Première Nation de Point Grondine et la Première Nation de South Bay. Le nom change encore en 2014 pour son nom actuel, bien que le gouvernement fédéral se réfère toujours à la réserve en tant que Réserve non cédée de Wiikwemkoong.

événement historique

//