Recherche pour "Loi sur l'hymne national"

Afficher 41-60 de 75 résultats
Article

Histoire du film canadien: de 1974 à aujourd'hui

Le cinéma est une forme puissante d’expression culturelle et artistique. C’est aussi une entreprise commerciale très rentable. D’un point de vue pratique, le cinéma est une entreprise impliquant de grosses sommes d’argent, ainsi qu’une division complexe du travail. La main-d’œuvre est impliquée dans trois secteurs : la production, la distribution et l’exploitation. L’histoire de l’industrie canadienne du film est tissée de réussites sporadiques, accomplies dans l’isolement et en dépit de défis considérables. Le cinéma canadien existe dans un environnement où l’accès au capital pour la production, l’accès au marché pour la distribution et aux salles de cinéma pour l’exploitation est extrêmement difficile. L’industrie cinématographique canadienne, en particulier au Canada anglais, lutte contre le monopole du divertissement hollywoodien pour attirer l’attention d’un public qui reste largement indifférent à l’industrie nationale. Les principaux points de vente et de distribution au Canada sont détenus et contrôlés par des intérêts étrangers. L’absence de production nationale à travers une grande partie de l’histoire de l’industrie ne peut être comprise que dans ce contexte économique.

Cet article est l’un des quatre articles qui retracent l’histoire de l’industrie cinématographique au Canada. La série complète comprend : Histoire du cinéma canadien : de 1896 à 1938 ; Histoire du cinéma canadien : de 1939 à 1973 ; Histoire du cinéma canadien : de 1974 à aujourd’hui ; Histoire du cinéma canadien : cinéma régional et auteurs, de 1980 à aujourd’hui.

Article

Hunter Harrison

Ewing Hunter Harrison III, PDG de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada de 2003 à 2009 et du Chemin de fer du Canadien Pacifique de 2012 à 2017 (né le 7 novembre 1944 à Memphis, au Tennessee; décédé le 16 décembre 2017 à Wellington, en Floride). Surtout connu comme principal promoteur de l’exploitation ferroviaire précise, Hunter Harrison a passé plus d’un demi-siècle dans l’industrie ferroviaire et dirigé quatre chemins de fer de catégorie I cotés en bourse. Les deux plus grandes compagnies de chemin de fer du Canada, sous sa direction, ont grandement amélioré leur efficacité et leur rentabilité.

Cliquez ici pour obtenir la définition des termes clés utilisés dans cet article.

Article

La Soirée du hockey

Hockey Night in Canada (HNIC), dont existe une version francophone quelque peu différente intitulée La Soirée du hockey, est une émission hebdomadaire diffusant, chaque samedi soir, les matchs de la Ligue nationale de hockey (LNH). Il s’agit du programme télévisé le plus ancien au Canada. HNIC détient également le record Guinness de l’émission sportive télévisée la plus ancienne au monde. L’émission a été radiodiffusée pour la première fois le 12 novembre 1931, à Montréal et à Toronto, sous le titre General Motors Hockey Broadcast, la description en direct « jeu par jeu » étant assurée par l’emblématique homme de radio Foster Hewit. La première télédiffusion du programme HNIC a eu lieu le 11 octobre 1952, ce qui en fait l’une des toutes premières émissions télévisées au Canada. L’émission a été produite par la CBC de 1936 à 2013 (et par Radio‑Canada, pour La Soirée du hockey, de 1952 à 2002), date à laquelle les droits de diffusion des matchs de la LNH ont été acquis par Rogers Communications. Incontournable de la télévision canadienne pendant plus d’un demi‑siècle, HNIC a longtemps été l’émission récurrente la plus populaire au pays. Pendant plusieurs décennies, elle a régulièrement attiré une moyenne de plus de 2 millions de téléspectateurs. Les dernières saisons de diffusion ont rassemblé une moyenne de 1,3 million de téléspectateurs chaque semaine. Le thème musical de l’émission est considéré par beaucoup comme le « deuxième hymne officiel du Canada ». HNIC a remporté 21 Gemini Awards et 3 prix Écrans canadiens.

Article

Jours fériés nationaux

Nul besoin d'expliquer l'origine des trois fêtes chrétiennes. Le jour de l'An, le 1er janvier, marque le début de la nouvelle année. Le JOUR DE VICTORIA (connu aussi comme l'anniversaire de la Reine, le 24 mai, l'EMPIRE DAY ou le jour du Commonwealth) est un congé national depuis 1901.

Article

Dion, Joseph Francis

Joseph Francis Dion, homme métis, leader, organisateur politique, enseignant (né le 2 juillet 1888 près de Onion Lake, en Saskatchewan; décédé le 21 décembre 1960 à Bonnyville, en Alberta). Joseph Dion joue un rôle clé dans le développement du portrait politique autochtone moderne des Prairies. En plus d’être agriculteur (à partir de 1903) et enseignant dans la réserve Kehewin (de 1916 à 1940), il collabore avec Jim Brady et Malcolm Norris pour fonder en 1932 ce qui se nomme aujourd’hui la Métis Nation of Alberta (dont il est président de 1932 à 1958) et, en 1939, la Indian Association of Alberta. Faisant partie d’organisations des Premières Nations, des Métis et de l’Église catholique, il voyage, donne des conférences, recueille des traditions vivantes (publiées en 1979 sous le nom My Tribe the Crees) et gère une troupe de danse métisse. Réformateur relativement conservateur, il fait la promotion de l’autodéveloppement des Autochtones grâce à l’agriculture locale et à la préservation de la culture traditionnelle.

événement historique

Le gouvernement fédéral propose une journée fériée pour souligner la réconciliation

Le projet de loi C-369 ferait du 30 septembre un jour férié appelé « Journée nationale pour la vérité et la réconciliation » (voir aussi Commission de vérité et de réconciliation). Le 30 septembre est actuellement reconnu comme l’« Orange Shirt Day » (Journée du t-shirt orange), qui rend hommage aux survivants des pensionnats indiens. L'objectif du jour férié serait de faire en sorte que « la commémoration publique de l'histoire et de l'héritage des pensionnats indiens et des autres atrocités commises contre les Premières nations, les Inuits et les Métis demeure une composante essentielle du processus de réconciliation ». Le projet de loi doit être approuvé par la Chambre des communes et le Sénat pour devenir loi. Il faudra ensuite obtenir l'approbation des provinces et des territoires pour qu'il soit officiellement observé.

Article

Mark Messier

Mark Douglas « Moose » Messier, joueur de hockey (né le 18 janvier 1961 à Edmonton, en Alberta). Attaquant talentueux ayant joué dans la Ligue nationale de hockey (LNH) pendant 25 saisons, il est considéré comme l’un des plus grands hockeyeurs de l’histoire. Mark Messier se situe tout près de plusieurs records de saison régulière de la LNH : il est troisième en points (1 887), huitième en buts (694), troisième en mentions d’aide (1 193) et deuxième en nombre de matchs joués (1 756). Il est également tout près de records pour les séries éliminatoires : il est deuxième de tous les temps en buts (109), en mentions d’aide (186) et en points (295) et quatrième en nombre de matchs joués (236). Reconnu pour son leadership, il devient tour à tour capitaine des Oilers d’Edmonton, des Rangers de New York et des Canucks de Vancouver. Il remporte aussi le trophée Hart en tant que joueur le plus utile aux Oilers en 1990 et aux Rangers en 1992. Mark Messier gagne six coupes Stanley et reçoit le trophée Conn Smythe en tant que joueur le plus utile durant les séries éliminatoires en 1984. Officier de l’Ordre du Canada, il est intronisé au Temple de la renommée du hockey, au Temple de la renommée des sports de l’Alberta et au Panthéon des sports canadiens, en plus de faire partie de l’Ordre du hockey au Canada.

Article

P.K. Subban

Pernell‑Karl Sylvester Subban, CSM, joueur de hockey (né le13mai1989 à Toronto, en Ontario). P.K. Subban est l’un des tout meilleurs défenseurs de la Ligue nationale de hockey (LNH). Après avoir conduit les Bulls de Belleville en Coupe Memorial en 2008 et avoir remporté le Prix du président de la Ligue américaine de hockey en 2010, il est devenu l’un des chouchous des partisans des Canadiens de Montréal. Sélectionné à trois reprises dans l’équipe des étoiles, il a remporté le trophée Norris du meilleur défenseur de la LNH en2013. Il joue avec les Predators de Nashville de 2016 à 2019, avant d’être échangé aux Devils du New Jersey. Il a gagné des médailles d’or avec Équipe Canada aux Championnats mondiaux de hockey junior de 2008 et de 2009 ainsi qu’aux Jeux olympiques d’hiver de 2014. Il est également connu pour sa générosité dans ses activités caritatives et philanthropiques.

Article

Nash, Steve

Steve Nash, joueur de basketball (né le 7 février 1974 à Johannesburg, en Afrique du Sud). Beaucoup considèrent Steve Nash comme le plus grand joueur de basketball canadien de tous les temps. Nommé deux fois joueur le plus utile au sein de la National Basketball Association (NBA), premier Canadien à remporter cet honneur, il prend part à huit éditions du match des étoiles de la NBA, et arrive en troisième position pour les aides dans l’histoire de la NBA, avec un total de 10 335. Il a représenté le Canada lors de nombreuses compétitions internationales et mène l’équipe masculine senior aux quarts de finale à l’occasion des Jeux olympiques de Sydney, en 2000. Steve Nash a obtenu à trois reprises le trophée Lionel Conacher, décerné au meilleur athlète masculin du Canada, et en 2005, il remporte le trophée Lou-Marsh en tant que meilleur athlète canadien. En 2007, il est nommé membre de l’Ordre du Canada.

événement historique

Décès du membre du Temple de la renommée du hockey et ancien député libéral Red Kelly

Red Kelly, premier vainqueur du trophée Norris et quadruple vainqueur du trophée Lady‑Byng, est décédé à l’âge de 91 ans. Polyvalent, Kelly a remporté quatre Coupes Stanley,en tant que défenseur, avec les Red Wings de Detroit et quatre autres, en tant que centre, avec les Maple Leafs de Toronto. Il a été député libéral de 1962 à 1965, tout en continuant sa carrière de joueur. Membre de l’Ordre du Canada, il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey et à l’Ontario Sports Hall of Fame.

événement historique

Article

James Naismith

James Naismith, enseignant d’éducation physique, auteur, inventeur, aumônier et médecin (né le 6 novembre 1861 à Almonte, en Ontario; décédé le 28 novembre 1939 à Lawrence, au Kansas). James Naismith est principalement connu comme l’inventeur du basketball. Il a été le premier instructeur d’athlétisme à temps plein de l’université McGill, et a crée le programme de basketball de l’Université du Kansas à Lawrence, où il vit et travaille pendant 41 ans jusqu’à sa mort. Il est devenu le premier membre du Temple de la renommée du basketball en 1959. Il a été intronisé au Panthéon des sports canadiens et au Canada’s Walk of Fame à titre posthume. En 2010, les règles originales du basketball, qu’il a écrites à la main, trouvent preneur dans le cadre d’enchères pour 4,3 millions de dollars, un record pour un article sportif. 

Article

Trouble du spectre de l'autisme (TSA) au Canada

Le trouble du spectre de l’autisme (TSA) est un ensemble de troubles neurologiques du développement qui se caractérise par des difficultés lors des communications et des interactions sociales, ainsi que par des comportements, des activités ou des centres d’intérêt restreints et axés sur la répétition. De même, on associe communément au TSA une sensibilité sensorielle aiguë et des réactions extrêmes aux stimuli. Le spectre englobe trois troubles auparavant considérés comme distincts, soit le trouble autistique (ou autisme classique), le syndrome d’Asperger et le trouble envahissant du développement non spécifié (TED-NS), ou autisme atypique. La prévalence du TSA à l’échelle mondiale est en augmentation constante depuis les dernières décennies. Au Canada, le trouble est diagnostiqué chez 1 enfant sur 66. Les activités de sensibilisation et de défense des intérêts relativement au TSA ont connu une recrudescence au Canada depuis le début des années 2000, notamment avec la publication d’un important rapport du Sénat préconisant la mise en place d’une stratégie nationale en matière d’autisme.

Article

Joseph Rouleau

Joseph Alfred Pierre Rouleau, C.C., GOQ, chanteur lyrique (basse), enseignant (né le 28 février 1929 à Matane, Québec; mort le 12 juillet 2019 à Montréal, Québec). Le chanteur d’opéra Joseph Rouleau était renommé dans le monde entier pour son sens théâtral infaillible et son impressionnante souplesse vocale. Il a chanté pendant 20ans pour Covent Garden à Londres, où il a interprété des premiers rôles dans plus de 40productions. Au Canada, il est apparu souvent avec l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre symphonique de Toronto et l’Orchestre symphonique de Québec. Il a créé le rôle de Monseigneur Taché dans Louis Riel de Harry Somers avec la Compagnie d’opéra canadienne(COC) en 1967. Il a aussi commandé et créé Les Abîmes du rêve de Jacques Hétu avec l’Orchestre symphonique de Québec en 1984 et enregistré un album de chansons de Félix Leclerc en 1990. Joseph Rouleau a reçu le Prix de musique Calixa-Lavallée, le Prix Denise-Pelletier et le Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle pour l’ensemble de son œuvre artistique. Il a été fait officier puis compagnon de l’Ordre du Canada, et officier et grand officier de l’Ordre national du Québec. Il a été intronisé dans le Panthéon canadien de l’art lyrique en 1992.

Article

Félix Leclerc

Officier de l’Ordre du Canada, grand officier de l’Ordre national du Québec, auteur-compositeur-interprète, poète, romancier, dramaturge, acteur, et homme de radio et de télévision (né le 2 août 1914 à La Tuque, Québec; mort le 8 août 1988 à l’Ȋle d'Orléans, Québec), Félix Leclerc est un artiste militant, dont l’activité dans plusieurs domaines marque un tournant majeur dans la culture québécoise. Poète et dramaturge, il est l’un des géants de la littérature québécoise. Il est également une immense vedette de la chanson au Canada et en Europe, en particulier en France. Influençant fortement l’évolution de la chanson québécoise, il ouvre la voie au mouvement des chansonniers populaires au Québec et en France. Ardent défenseur du nationalisme québécois, il exacerbe le sentiment collectif identitaire du peuple québécois. Parmi ses chansons les plus populaires, figurent entre autres Notre sentier, Moi, mes souliers, Bozo et Le tour de l’île. Il se voit décerner par l’Académie Charles-Cros à Paris trois Grand prix du disque, le Prix de musique Calixa-Lavallée, le Prix Denise-Pelletier par le Gouvernement du Québec et le Diplôme d'honneur par la Conférence canadienne des arts. Il est nommé Officier de l’Ordre du Canada, grand officier de l’Ordre national du Québec et chevalier de la Légion d'honneur en France.