Recherche pour "John A. Macdonald"

Afficher 1-4 de 4 résultats
Article

Province du Canada, 1841-67

En 1841, la Grande-Bretagne a uni les colonies du Haut et du Bas-Canada en une seule province, la province du Canada. Cette union est faite en réponse aux rébellions violentes de 1837-1838. Le rapport Durham (1839) recommande les lignes directrices pour la création de la nouvelle colonie avec l’Acte d’Union. La province du Canada est composée du Canada-Ouest (anciennement le Haut-Canada) et du Canada-Est (anciennement le Bas-Canada). Les deux régions sont gouvernées conjointement jusqu’à ce que la province soit dissoute pour faire place à la Confédération en 1867. Le Canada-Ouest devient alors l’Ontario et le Canada-Est devient le Québec.

La Province du Canada a été une expérience de 26 ans de coopération politique entre anglophones et francophones. Pendant cette période, ungouvernement responsableest né enAmérique du Nord britannique. En outre, l’expansion de l’échange et du commerce ont fourni de la richesse à la région, ce qui a permis la montée de chefs politiques tels que sir John A. Macdonald, sir George-Étienne Cartier et George Brown d’émerger et la mise sur pied de la Confédération.

(Ce texte est l’article complet sur la Province du Canada. Si vous souhaitez en lire unrésumé en termes simples, veuillez consulter : Province du Canada (résumé en termes simples).)

Article

Prince Albert

Prince Albert, Saskatchewan, constituée en tant que ville en 1904, population de 35 926 habitants au recensement de 2016 et de 35 129 habitants au recensement de 2011. Prince Albert est située sur la rive sud de la rivière Saskatchewan Nord, près du centre géographique de la province. Surnommée la « Porte du Nord », Prince Albert donne sur les Prairies, au sud, et sur des forêts parsemées de nombreux lacs, au nord. C’est la troisième plus grande ville de la Saskatchewan.

Article

Saint John

Saint John, Nouveau‑Brunswick; constituée en ville en 1785; population de 67 575 personnes (recensement de 2016) et de 70 063 personnes (recensement de 2011). La ville de Saint John, la deuxième plus grande ville du Nouveau‑Brunswick, est située à l’embouchure du fleuve Saint‑Jean, dans la baie de Fundy.