Recherche pour "France"

Afficher 1-5 de 5 résultats
Article

Le Moyne de Longueuil et de Châteauguay, Charles

Charles Le Moyne de Longueuil et de Châteauguay, soldat et seigneur (né le 2 août 1626 à Dieppe, en France; décédé en février 1685 à Ville-Marie, en Nouvelle-France). Charles Le Moyne est une figure importante dans l’histoire de la colonisation de Montréal et de ses environs. Il a reçu les terres qui allaient devenir la ville actuelle de Longueuil. Ses descendants partagent une longue histoire avec la Nouvelle-France.

Article

Charles de Beauharnois de La Boische, marquis de Beauharnois

Charles de Beauharnois de La Boische Beauharnois, Marquis de Beauharnois (baptisé le 12 octobre 1671 à La Chaussaye, près d’Orléans en France; décédé le 12 juillet à Paris, en France). Charles de Beauharnois était officier de la marine durant les guerres de Louis XIV. De 1726 à 1747, il a été gouverneur de la Nouvelle-France. Il a initialement cultivé les relations entre les Autochtones et les Français, et a défendu la Nouvelle-France contre les incursions britanniques. Cependant, la perte de Louisbourg en 1745 et la détérioration subséquente des relations avec les alliés autochtones se sont produites sous son autorité, et elles ont contribué à la conquête éventuelle de la Nouvelle-France.

Article

Gouverneur

Le gouverneur de la Nouvelle-France est le représentant officiel du roi dans la colonie. Il est également le commandant des forces militaires. De plus, le gouverneur est responsable des relations diplomatiques avec les nations autochtones ainsi que les autres colonies.

Article

Claude de Ramezay

Claude de Ramezay (né le 15 juin 1659 à La Gesse, en France; décédé le 31 juillet 1724 à Québec). Claude de Ramezay est venu en Nouvelle-France comme officier dans les troupes de la marine. Il a agi à titre de gouverneur de Trois-Rivières (1690-1699), commandant des troupes canadiennes (1699-1704), gouverneur de Montréal (1704-1724) et gouverneur général par intérim de la Nouvelle-France (1714-1716). Pendant son séjour en Nouvelle-France, il s’est intéressé au commerce des fourrures et du bois. On se souvient également de lui pour sa résidence, le Château Ramezay. Construit en 1705, c’est aujourd’hui un musée et l’un des bâtiments historiques les plus importants de Montréal.

Article

Samuel de Champlain

Samuel de Champlain, cartographe, explorateur, administrateur colonial, auteur (né vers 1567 à Brouage, en France; décédé le 25 décembre 1635 à Québec). Connu comme le «Père de la Nouvelle-France», Samuel de Champlain joue un rôle central dans l’établissement et les débuts de cette colonie, de 1603 à 1635. On lui attribue également la fondation de la ville de Québec en 1608, ainsi que l’exploration de la côte atlantique (enAcadie), de l’intérieur du Canada ainsi que la région des Grands Lacs. Contribuant en outre à la fondation de colonies françaises en Acadie et à Trois-Rivières, il établit des relations amicales et des alliances avec divers groupes des Premières Nations, dont les Montagnais, lesHurons, les Odawaset les Népissingues. Pendant de nombreuses années, Samuel de Champlain demeure le principal responsable de l’administration de la colonie de la Nouvelle-France. En plus de nombreuses cartes d’Amérique du Nord, il publie quatre ouvrages au cours de sa vie, seuls témoignages écrits de la Nouvelle-France du début du 17e siècle.

//