Recherche pour "Vancouver"

Afficher 1-14 de 14 résultats
Éditorial

Vancouver en vedette : La bibliothèque Carnegie possède son propre Toutânkhamon

Le centre communautaire Carnegie est un refuge très animé du Downtown East Side, les quartiers est du centre-ville. Il occupe l’immeuble qui abritait jadis la bibliothèque Carnegie, la bibliothèque principale de Vancouver, mais aussi le lieu de repos de l’objet vedette du Vancouver Museum : la princesse Diane, une visiteuse éternelle en provenance de Luxor, en Égypte. C’est en fait une momie au passé très mystérieux.

Article

Vancouver en vedette: Dimanche sanglant

L’édifice majestueux qui se dresse sur le coin nord-ouest des rues Hastings et Granville est connu aujourd’hui sous le nom de Centre Sinclair. Il abrite des bureaux du gouvernement fédéral, des magasins de vêtements haut de gamme et une petite galerie commerciale. Ce fut jadis le bureau de poste central de Vancouver et c’est là que s’est déroulé l’épisode du « Bloody Sunday » (Dimanche sanglant), une violente confrontation entre les forces de l’ordre et des travailleurs au chômage durant la Crise des années 30.

Article

Vancouver en vedette: Gassy Jack débarque sur les rives de la baie Burrard

Lorsque le capitaine Jack Deighton et sa famille tirent leur canot sur le rivage sud de la baie Burrard en 1867, le capitaine est à nouveau en quête de richesse. Il a été marin à bord de plusieurs navires britanniques et américains, s’est joint à la ruée vers l’or de la Californie et de la région de Cariboo, a piloté des navires sur le fleuve Fraser et a tenu une taverne à New Westminster. Quand il arrive, il est de nouveau sans le sou, mais il ne tarde pas à se relancer en affaires et à construire le village appelé à devenir Vancouver.

Éditorial

Vancouver en vedette : La première station-service du Canada ouvre ses pompes

Les premières voitures à essence arrivent à Vancouver en 1904, mais leur nombre n’a pas beaucoup augmenté en 1907. Cette année-là, quelqu’un au bureau local d’Imperial Oil estime que faire le plein d’une voiture avec un seau et un entonnoir est un peu dangereux. C’est ainsi que naît la première station-service canadienne, équipée d’un réservoir d’eau chaude et d’un tuyau d’arrosage recyclés, sur l’aire d’entreposage de la société, au coin des rues Cambie et Smithe.

Article

SkyTrain

Le SkyTrain est le système de transport rapide sur rail qui dessert la région métropolitaine de Vancouver, en Colombie-Britannique. Il utilise principalement la technologie appelée Système léger et automatisé sur rail (SLAR), un système de train automatisé circulant sur voie aérienne, bien que certaines sections soient souterraines ou au niveau de la rue. Il a été mis en service le 3 janvier 1986, peu avant l’Expo 86, exposition internationale tenue à Vancouver à l’occasion du centenaire de la fondation de la ville. Le système est exploité par TransLink, la Société de transport de la côte Sud de la Colombie-Britannique. Au moment de sa mise en service, il était le premier réseau ferroviaire urbain sans conducteur au monde. Aujourd’hui, il compte encore parmi les plus grands réseaux de transport rapide sur rail automatisés au monde. Le SkyTrain possède 3 lignes reliant 53 stations dans 7 municipalités. En 2018, il compte en moyenne plus de 495 000 embarquements par jour de semaine.

Éditorial

Vancouver en vedette : La nouvelle ville part en fumée

C’est une journée d’été, sous la canicule, mais une forte brise souffle de l’inlet Burrard. Des ouvriers font brûler du bois qu’ils ont déblayé de terres appartenant au Chemin de fer Canadien Pacifique. Une bourrasque se lève et soudain, les baraquements en bois de la petite ville de Vancouver s’embrasent. Vingt-cinq minutes plus tard, il ne reste plus grand-chose de la ville qui a tout juste deux mois.

Article

Ma vie (racontée malgré moi), par Henry K. Larsen

En partie inspiré par le massacre de l’école secondaire Columbine, le roman The Reluctant Journals of Henry K. Larsen (2012; trad. Ma vie (racontée malgré moi), par Henry K. Larsen, 2014), a remporté le prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie de littérature jeunesse en 2012. Ce roman de Susin Nielsen relate l’histoire d’Henry Larsen, un adolescent forcé d’affronter ses émotions et d’apprendre à aller de l’avant après la fusillade commise à son école par son frère, victime d’intimidation et d’exclusion. Nommé livre pour enfants de l’année par l’Association canadienne des bibliothèques, le roman a aussi gagné le prix Ruth et Sylvia Schwartz de littérature jeunesse.

Éditorial

Vancouver en vedette : Une foule prend d’assaut Chinatown et Japantown

Les événements du 7 septembre 1907 débutent dans la soirée, lors d’une parade le long de la rue Hastings. Le défilé réunit 5 000 hommes, insignes blancs à la boutonnière, rassemblés pour écouter des discours enflammés sur les dangers de l’immigration asiatique. Puis quelqu’un s’écrie « Tous à Chinatown! », et c’est la catastrophe.

Article

Affaire Robert Pickton

De 1978 à 2001, au moins 65 femmes ont disparu dans le quartier Downtown Eastside de Vancouver. Robert Pickton, qui possédait une ferme porcine tout près à Port Coquitlam, a été accusé d’homicide sur la personne de 26 de ces femmes. Il a été reconnu coupable de six chefs d’accusation et condamné à une peine d’emprisonnement à vie. Dans une conversation tenue en prison avec un policier banalisé, il affirme avoir assassiné 49 femmes. Ces meurtres ont déclenché la plus importante enquête sur un tueur en série dans l’histoire du Canada, tandis que la ferme de PIckton en est devenue la plus grande scène de crime. L’affaire est devenue le cœur des tensions dans la question plus large des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées au Canada. En 2012, une enquête du gouvernement provincial sur l’affaire a conclu que les « échecs flagrants » de la police – y compris un travail d’enquête criminelle inepte, aggravé par les préjugés de la police et de la société à l’encontre des travailleuses du sexe et des femmes autochtones – ont conduit à une « tragédie aux proportions épiques ».

Cet article traite de thématiques délicates qui peuvent ne pas convenir à tous les publics.

Article

Le groupe Chilliwack

Le groupe rock de Vancouver Chilliwack a produit certaines des chansons rock canadiennes les plus populaires des années 1970 et du début des années 1980, comme Lonesome MaryFly at Night et My Girl (Gone Gone Gone). Leurs rythmes accrocheurs et décontractés et leur style mélodique vif se distinguent par la voix de fausset qui s’élève du chanteur et auteur-compositeur principal Bill Henderson et son jeu de guitare élégant. En l’espace de 18 ans (1970-1988), Chilliwack a lancé 11 albums, dont quatre ont été certifiés platine au Canada. Ils ont également sorti 19 simples. Le groupe a évolué dans une direction de plus en plus commerciale en passant par une variété de styles allant du rock psychédélique, progressif et country au rock pop et adulte contemporain. Il a subi de multiples changements d’étiquettes et de membres du groupe avant de connaître le succès aux États-Unis. Le groupe a été intronisé au Panthéon de la musique canadienne en 2019.

Éditorial

La ruée vers l’or du fleuve Fraser et la création de la Colombie-Britannique

L’année 1858 est la plus importante dans l’histoire de la Colombie-Britannique. Une ruée vers l’or, qui a débuté ce printemps-là, a déclenché une chaîne d’événements dont le point culminant a été, une douzaine d’années plus tard, l’adhésion de la Colombie-Britannique à la nouvelle fédération canadienne.