Recherche pour "conservation"

Afficher 1-1 de 1 résultats
Article

Sentiers et couloirs de verdure

Le territoire canadien s’est développé le long des multiples cours d’eau utilisés par les peuples autochtones, les premiers explorateurs, les marchands de fourrures et les pionniers. À mesure que le Canada s’est développé, l’automobile et les routes ont été de plus en plus présentes dans le paysage. Les sentiers sont presque tombés dans l’oubli, à l’exception des territoires protégés et des parcs. Aujourd’hui, un nombre croissant de Canadiens participent aux activités récréatives qu’offrent les sentiers. Ceux-ci sont soit aménagés par des organismes, comme des parcs, des villes et des Premières Nations, ou encore laissés à eux-mêmes. En 2010, le Canada comptait 278 576 km de sentiers aménagés, ce qui équivaut à environ 50 fois la largeur du pays, du cap Spear, à Terre-Neuve-et-Labrador, jusqu’à la frontière entre le Yukon et l’Alaska. Le Québec est la province ayant le plus important réseau de sentiers aménagés. On y trouve un peu plus de 27 % de tous les sentiers canadiens aménagés (77 030 km).