Recherche pour "Province du Canada"

Afficher 1-4 de 4 résultats
Article

Angela Chalmers

Angela Frances Chalmers, coureuse de fond de niveau international de la Première Nation Birdtail Sioux (née le 6 septembre 1963, à Brandon, au Manitoba). Angela Chalmers est l’une des athlètes autochtones canadiennes les plus accomplies. Elle a remporté trois médailles d’or, en carrière, aux Jeux du Commonwealth, en 1990 et en 1994. Défenseure des Autochtones dans de nombreux domaines, elle s’est toujours efforcée d’établir des relations avec la jeunesse autochtone, partout au Canada, et d’être pour elle une source d’inspiration. Parmi les nombreuses récompenses et les nombreux honneurs qu’elle a reçus, elle a été intronisée au Temple de la renommée d’Athlétisme Canada, en 2019.

Article

Cynthia Nicholas

Cynthia Maria Nicholas, dite « Cindy », spécialiste du marathon de natation, avocate, politicienne (née le 20 août 1957 à Toronto, en Ontario; décédée le 19 mai 2016 à Scarborough, en Ontario). Cindy Nicholas a été l’une des spécialistes du marathon de natation les plus dominantes au Canada. En 1977, à l’âge de 20 ans, elle est devenue la première femme et la plus jeune, tous sexes confondus, à mener à bien une traversée de la Manche à la nage aller‑retour, fixant, à cette occasion, un nouveau record du monde en 19 heures et 55 minutes. Entre 1974 et 1982, elle a effectué 19 traversées de la Manche, dont un nombre record de cinq allers‑retours. Ses exploits lui ont valu le surnom de « Queen of the Channel » (Reine de la Manche). En 1976, elle a été nommée championne mondiale de marathon de natation et, en 1977, elle a remporté le Prix Bobbie‑Rosenfeld récompensant la meilleure sportive de l’année. Après sa carrière sportive, elle s’est lancée dans le droit et a été députée provinciale pour le Parti libéral de l’Ontario de 1987 à 1990. Elle a été intronisée à l’Ordre du canada, au Panthéon des sports canadiens, à l’Ontario Sports Hall of Fame et à l’International Swimming Hall of Fame.

Article

Nancy Greene Raine

Malgré qu'elle se soit retirée depuis un bon moment, Greene continue à inspirer la prochaine génération d'athlètes et à contribuer à la communauté.

Article

Diane Jones Konihowski

Diane Helen Jones Konihowski, O.C., pentathlonienne, administratrice (née le 7 mars 1951, à Vancouver, en Colombie‑Britannique). Diane Jones Konihowski a remporté plusieurs médailles d’or pour le Canada, au pentathlon féminin, aux Jeux panaméricains de 1975 et de 1979, ainsi qu’aux Jeux du Commonwealth de 1978, à Edmonton. Elle était considérée comme la favorite pour la médaille d’or aux Jeux olympiques d’été, à Moscou, que le Canada a boycottés. Elle a également été directrice du Comité olympique canadien et chef de mission du Canada, lors des Jeux olympiques d’été de 2000, à Sydney. Elle a remporté le prix Bobbie‑Rosenfeld en tant que meilleure athlète féminine du Canada, et a été faite Officier de l’Ordre du Canada. Elle a été intronisée au Temple de la renommée des sports de la Saskatchewan, au Temple de la renommée et musée des sports de l’Alberta, au Temple de la renommée olympique du Canada et au Panthéon des sports canadiens.