Recherche pour "Toronto"

Afficher 1-9 de 9 résultats
Article

Vladimir Orloff

Vladimir (Vadim) Orloff (Orlov), violoncelliste, professeur (né le 26 mai 1928 à Odessa, Ukraine; décédé le 1 avril 2019); naturalisé canadien 1977); premier prix (Cons. de Bucarest) 1947.

Article

​Maestro Fresh Wes

Wesley Williams (connu sous le nom de Maestro), rappeur, acteur, auteur, conférencier inspirant (né le 31 mars 1968 à Toronto, en Ontario). Un des premiers artistes à avoir enregistré du hip-hop, Maestro Fresh Wes est souvent considéré comme le « parrain canadien du hip-hop ». Son premier album, Symphony in Effect (1989), est le premier enregistrement d’un artiste noir canadien à obtenir une certification platine. Il offre également le simple « Let Your Backbone Slide », l’une des chansons canadiennes ayant remporté le plus grand succès et ayant exercé l’influence la plus importante de l’histoire. En 2019, c’est la première chanson rap à être intronisé au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. Maestro sera treize fois finaliste et deux fois vainqueur des Prix Juno, notamment en 1991, l’année où un prix est pour la première fois octroyé pour un enregistrement de rap. Il est désigné « numéro un » de la liste 2013 des plus grands rappeurs canadiens établie par la CBC. Maestro devient un acteur à succès, un auteur et conférencier inspirant, tout en demeurant une figure de premier plan du hip-hop canadien.

Article

Marilyn Bell

Marilyn Grace Bell Di Lascio (née Bell), O.Ont., nageuse (née le 19 novembre 1937, à Toronto, en Ontario). Marilyn Bell est une spécialiste du marathon en eau libre, surtout célèbre pour sa traversée du lac Ontario, en 1954, à l’âge de 16 ans, qui lui a valu une renommée internationale. En 1954, elle a remporté le trophée Lou‑Marsh récompensant l’athlète de l’année au Canada, femmes et hommes confondus, ainsi que le prix Bobbie Rosenfeld, en 1954 et en 1955, décerné à la meilleure athlète au pays. En 1954, elle est également choisie comme Personnalité médiatique de l’année de la Presse canadienne. En 1955, elle devient la plus jeune, femmes et hommes confondus, à traverser la Manche. En 1956, elle réussit également la traversée du détroit de Juan de Fuca, à la nage. Elle a été intronisée au Panthéon des sports canadiens et est membre de l’Ordre de l’Ontario.

Article

Annamie Paul

Annamie Paul, chef du Parti vert du Canada depuis 2020, avocate et militante (née le 3 novembre 1972 à Toronto, en Ontario). Annamie Paul a travaillé comme conseillère pour la Cour pénale internationale de La Haye et plusieurs autres organisations internationales vouées à la protection des droits de la personne et à la lutte contre le changement climatique. En 2020, elle est devenue la première Canadienne noire et la première femme juive à occuper le poste de chef d’un parti politique fédéral d’importance majeure au Canada lorsqu’elle a été élue chef du Parti vert du Canada.

Article

Salome Bey

Salome Bey, chanteuse, actrice, auteure-compositrice (née en 1939 à Newark, au New Jersey; décédée le 8 août 2020, à Toronto, en Ontario). Salome Bey était chanteuse de jazz, de blues et de R & B, et lauréate de nombreux prix. Connue comme « Canada’s First Lady of the Blues » (la première dame du blues du Canada), elle a souvent performé avec ses filles Jacintha Tuku et Saidah Baba Talibah, qui l’accompagnaient sous le nom de The Relatives lors de ses performances. Salome Bey a écrit et a joué dans la pièce Indigo, une histoire de blues qui a remporté un Dora Award. Elle a aussi fait partie de la liste des chanteurs canadiens qui ont produit le simple Tears Are Not Enough à des fins caritatives. Salome Bey a reçu le Toronto Arts Award, ainsi que le prix Martin Luther King Jr du Black Theatre Workshop de Montréal pour l’ensemble de son œuvre. Elle a été nommée membre honoraire de l’Ordre du Canada

Article

Dan Hill

Daniel Grafton Hill IV, auteur-compositeur-interprète, écrivain et guitariste (né le 3 juin 1954 à Toronto, en Ontario). Dan Hill est un auteur-compositeur-interprète couronné de succès, en particulier dans le genre adulte contemporain. Connu pour sa voix plaintive et ses paroles résolument sentimentales, il a atteint la célébrité internationale à 23 ans avec le simple à succès « Sometimes When We Touch ». En plus de sa carrière solo, il a joui d’une longue carrière en tant qu’auteur-compositeur pop et country. Il a ainsi amassé plus de 100 millions de ventes pour l’ensemble de ses chansons, dont certaines sont enregistrées par Céline Dion, Britney Spears, Alan Jackson et Reba McEntire. Dan Hill a gagné cinq prix Juno, un prix Grammy et six prix SOCAN pour la fréquence remarquable du passage de ses chansons en ondes, et six prix ASCAP pour son succès sur les radios américaines. En 2021, il a été intronisé au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens.

Article

Jennifer Holness

Jennifer Holness, productrice, scénariste, réalisatrice (née en 1969 à Montego Bay, en Jamaïque). Jennifer Holness est présidente et cofondatrice de Hungry Eyes Film & Television, qui se spécialise en narration d’histoires qui aborde des enjeux sociaux et témoignent de représentations de Canadiens noirs. La filmographie de Jennifer Holness en tant que productrice comprend le film primé Love, Sex, and Eating the Bones (2003), Home Again (2012), la minisérie Guns (2009) lauréate d’un prix Gemini, et le long métrage documentaire primé Stateless (2020).

Article

Egerton Ryerson

Adolphus Egerton Ryerson, ministre méthodiste, éducateur (né le 24 mars 1803 dans le canton de Charlotteville, comté de Norfolk, au Haut-Canada ; décédé le 18 février 1882 à Toronto, en Ontario). Egerton Ryerson était une importante personnalité du monde de l’éducation et de la politique en Ontario au 19e siècle. Egerton Ryerson est né au sein d’une famille loyaliste et anglicane bien en vue. Il s’est converti au méthodisme et a été ordonné en 1827 par l’Église épiscopale méthodiste. Il a contribué à la fondation et à la rédaction du Christian Guardian (1829), a fondé l’Upper Canada Academy (1836) et est devenu le premier directeur du Victoria College (1841). Il était reconnu comme un partisan de la liberté religieuse et comme étant le fondateur du système d’éducation publique de l’Ontario. L’Université Ryerson a été nommée en son honneur. Cependant, le rôle qu’il a joué dans le développement du système des pensionnats indiens a incité des activistes à réclamer que le nom de l’université soit changé.