Women's Musical Club of Winnipeg

Women's Musical Club of Winnipeg. En 1990, ce club était, par ordre d'ancienneté, le cinquième du genre encore existant au Canada. Il débuta officieusement en 1894 quand six dames - mesdames Gerald F. Brophy, L.A. Hamilton, H.A. Higginson, Angus Kirkland, F.H.

Women's Musical Club of Winnipeg

Women's Musical Club of Winnipeg. En 1990, ce club était, par ordre d'ancienneté, le cinquième du genre encore existant au Canada. Il débuta officieusement en 1894 quand six dames - mesdames Gerald F. Brophy, L.A. Hamilton, H.A. Higginson, Angus Kirkland, F.H. Matthewson et Fred Stobart - se réunirent une fois par semaine chez l'une ou l'autre. La première assemblée générale eut lieu en 1897, et on adopta une constitution en 1899. Mme Kirkland fut la première prés. (1897-99). Dans les années 1930, le club atteignit un sommet avec 850 membres, mais diminua plus tard à 350. Les hommes furent admis à partir de 1965. Par la suite, au lieu d'adhérer, il suffit d'acheter un billet. Le club a surtout travaillé à l'avancement de la musique en créant et en maintenant sa série annuelle de récitals à un haut niveau de qualité. Dès ses premières années, il présenta des artistes du chant : Clara Butt, Amelita Galli-Curci, Nellie Melba (1910), Lily Pons, Ernestine Schumann-Heink, Eva Tetrazzini, Richard Crooks, John McCormack et Lauritz Melchior; des pianistes : Percy Grainger, Ignace Jan Paderewski et Serge Rachmaninov; ainsi que le violoniste Mischa Elman. Plus tard, la valeur croissante des artistes canadiens se refléta dans leur participation accrue aux récitals du club, sans que les invités de l'étranger soient exclus. On a pu entendre par exemple les cantatrices Maureen Forrester, Marguerite Gignac, Rosemarie Landry, Lois Marshall, Mark Pedrotti, Leontyne Price, Teresa Stratas et Edith Wiens, les pianistes Claudio Arrau, Glenn Gould, Diedre Irons, Louis Lortie, Arthur Ozolins, Ross Pratt, Freda Trepel-Kaufmann, Andrew Tunis et Mark Zeltser, les violonistes Nathan Milstein et Peter Zazofsky, les violoncellistes Ofra Harnoy, Stephen Isserlis, Zara Nelsova, Mstislav Rostropovitch, Peggie Sampson et Eric Wilson, ainsi que le Quatuor à cordes Orford. Des musiciens importants de Winnipeg tels Gwendda Owen Davies, Cécile Henderson, Phyllis Holtby, Roline Mackidd et Snjolaug Sigurdson donnèrent aussi des récitals pour le club.

Présentés jadis à la salle de concert du Winnipeg Auditorium, les récitals eurent ensuite lieu à la Winnipeg Art Gallery de la Saint Mary's Academy (dans la salle de concert à partir de 1965, puis à l'auditorium Muriel Richardson à partir de 1973). En 1991, le club décernait toujours des bourses d'études annuelles à de jeunes musiciens du Manitoba choisis après audition - les titulaires sont présentés en récital. Winona Lightcap (une interprète et professeure remarquable) en fut la première récipiendaire, en 1915. Des bourses ont été accordées aussi à Deborah Arnason, Tracy Dahl, Laurie Duncan, Flora Matheson Goulden, Donna Grescoe, Ruth Campbell Gairdner, Frederick Grinke, Roberta Janzen, Maria Loscerbo, Karen Neary, Margot Sim, Keri-Lynn Wilson et Sydney Young McInnis, entre autres. Devenus des artistes accomplis, beaucoup sont revenus donner des récitals devant les membres du club.