Whale, Robert Reginald

Robert Reginald Whale, peintre (Altarnum, Cornouailles, Angl., 1805 -- Brantford, Ont., 1887). Whale est un des premiers artistes professionnels de ce qui est aujourd'hui le Sud-Ouest de l'Ontario.
Robert Reginald Whale, peintre (Altarnum, Cornouailles, Angl., 1805 -- Brantford, Ont., 1887). Whale est un des premiers artistes professionnels de ce qui est aujourd'hui le Sud-Ouest de l'Ontario.


Whale, Robert Reginald

Robert Reginald Whale, peintre (Altarnum, Cornouailles, Angl., 1805 -- Brantford, Ont., 1887). Whale est un des premiers artistes professionnels de ce qui est aujourd'hui le Sud-Ouest de l'Ontario. Il est surtout connu pour quelques paysages qui ont été reproduits à grande échelle, dont une vue panoramique de Hamilton et de Dundas à partir de L'ESCARPEMENT DU NIAGARA et des chutes Niagara. Il se spécialise également dans l'art du portrait et dans la peinture de genre. Avec James DUNCAN, G.T. Benthon, Daniel FOWLER, Paul KANE, Cornelius KRIEGHOFF et W.N. Cresswell, ses contemporains au Canada, il appartient à cette génération de peintres, la plupart immigrants, qui essaient d'adapter les méthodes et les usages européens à des sujets nord-américains. Bien qu'il n'abandonne jamais le maniérisme romantique du début du XIXe siècle, il accueille son pays d'adoption avec ouverture et enthousiasme, célébrant la luxuriante beauté de la vallée de la rivière Grand et ses liens historiques avec les Iroquois de la réserve des Six Nations, en banlieue de Brantford, de même que l'arrivée du chemin de fer et la naissance des villes modernes industrialisées.

La famille élargie de Whale comprend de talentueux tailleurs de pierre, sculpteurs et peintres décorateurs. En grande partie autodidacte, c'est en copiant les tableaux de maîtres de la peinture anglaise comme sir Joshua Reynolds et John Constable qu'il apprend le métier. Il vénère également le grand paysagiste français du XVIIe siècle, Claude Lorrain, ainsi que son disciple gallois, Richard Wilson.

Incapables de subvenir aux besoins de sa famille grandissante, Whale, son épouse Ellen Heard, et leurs cinq enfants, émigrent au Canada Ouest (Ontario), en juin 1852. Ils s'installent d'abord dans le village rural de Burford, puis ils déménagent en 1864 pour à Brantford, une ville voisine. Whale y ouvre un atelier et il embauche ses deux fils, John Claude (1852-1905) et Robert Heard (1857-1906), ainsi que son neveu, John Hicks Whale (1829-1905). Plus tard, tous trois poursuivront une carrière professionnelle autonome. Leur travail en atelier les amènent à présenter différents genres d'oeuvres dans des foires provinciales annuelles et à remporter de nombreux prix. Ils parcourent l'Ouest de l'Ontario en tant que portraitistes et paysagistes itinérants. Whale effectue le portrait de personnages importants tels que sir Allan Napier MACNAB, homme politique et industriel de Hamilton, Hiram Capron, le fondateur de Paris (Ontario), et W.H. MERRITT, le constructeur du Canal Welland.

Durant les dix dernières années de sa vie, Whale peint les White Mountains du New Hampshire. En 1872, il devient membre de la nouvelle Ontario Society of Artists, et en 1880, il est élu membre associé de l'ACADÉMIE ROYALE DES ARTS DU CANADA.

On trouve des exemples représentatifs des oeuvres de Whale au MUSÉE DES BEAUX ARTS DU CANADA, au MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE L'ONTARIO, à la ART GALLERY OF HAMILTONArt Gallery of Hamilton, au MUSÉE ROYAL DE L'ONTARIO, à la Art Gallery of St. Thomas-Elgin et aux ARCHIVES NATIONALES DU CANADA, de même que dans plusieurs collections privées et publiques. En 1995, la Art Gallery of Hamilton organise une rétrospective d'envergure intitulée Figures in a Landscape : The Art of Robert Reginald Whale qui effectue une tournée canadienne en 1996-1997.


//