Weber Piano Company Ltd.

Weber Piano Company Ltd. Manufacture de pianos à queue, de pianos carrés et droits, fondée sous le nom de Messrs Weber & Co. à Kingston, Ont., en 1871. Située au Market Square, la firme vendait aussi des orgues et des mélodéons d'autres fabricants.
Weber Piano Company Ltd. Manufacture de pianos à queue, de pianos carrés et droits, fondée sous le nom de Messrs Weber & Co. à Kingston, Ont., en 1871. Située au Market Square, la firme vendait aussi des orgues et des mélodéons d'autres fabricants.


Weber Piano Company Ltd.

Weber Piano Company Ltd. Manufacture de pianos à queue, de pianos carrés et droits, fondée sous le nom de Messrs Weber & Co. à Kingston, Ont., en 1871. Située au Market Square, la firme vendait aussi des orgues et des mélodéons d'autres fabricants. Weber succéda à un fabricant de pianos antérieur, J.C. Fox, après une période marquée de plusieurs prises en mains et fusions par d'autres hommes d'affaires. John C. Fox (de J.C. Fox & Co., New York) avait établi une manufacture de pianos à Kingston en 1862 et, en 1867, il était connu comme le plus important fabricant de pianos au Canada, avec une production d'environ 500 instruments par année. Le vide laissé par le départ de Fox fut comblé de 1868 à 1871 par J. Reyner; J. Stevenson; Rappe, Weber & Co.; F.C. Cline et John Breden fils.

Seule Weber Co. survécut à cette phase de transition. En 1873, Weber fabriquait sept à huit pianos carrés ou droits par semaine. La compagnie gagna plusieurs prix lors d'expositions provinciales et reçut en 1876 un premier prix et une médaille d'argent à l'Exposition mondiale de Philadelphie. John et W.H. Stevenson devinrent les propriétaires de Weber & Co. en 1881 et, plus tard, rebaptisèrent la firme Stevenson & Co. Un facteur de pianos de Kingston, William Wormwith, prit le contrôle de Stevenson & Co. en 1891, et continua les opérations sous le nom de Wormwith & Co., à l'angle des rues Princess et Ontario. Cette compagnie fut prospère et produisit, en plus des pianos Wormwith, les pianos et pianos pneumatiques Weber. L'usine, détruite par le feu en 1908, fut reconstruite et incorporée sous le nom de Wormwith Piano Co. Ltd., avec William Wormwith comme prés. Ce dernier fut remplacé environ un an plus tard par George Y. Chown et, en 1918, il prit sa retraite. À cette époque, la firme employait environ 75 ouvriers et produisait 1800 pianos par année. À la retraite de Wormwith, la firme fut rebaptisée Weber Piano Company Ltd. (1919), et la majorité des actions était entre les mains de Henry Richardson. En 1920, la firme commença à exposer à la CNE et à exporter quelques pianos aux Antilles. Le personnel augmenta à 100 employés et la production à 2000 unités l'an. La Weber Piano Co. fut acquise par Lesage Pianos Ltée en 1939.

Un autre facteur de pianos de Kingston, G.M. Weber, ouvrit un commerce sur la rue Wellington, et fabriqua des pianos droits (v. 1881-95). Aucune relation avec la firme Weber décrite ici n'a encore été établie.


Lecture supplémentaire

  • Kelly, Wayne. Downright Upright: A History of the Canadian Piano Industry (Toronto 1991)

//