Van Bridge, Tony

Tony Van Bridge, comédien, metteur en scène et écrivain, de son vrai nom Valentine Anthony Neil Bridge (Londres, 28 mai 1917 - Niagara-on-the-Lake, Ontario, 20 déc. 2004). Diplômé de la Royal Academy of Dramatic Art en 1938, il joue avant la guerre dans les théâtres de répertoire provinciaux.

Van Bridge, Tony

Tony Van Bridge, comédien, metteur en scène et écrivain, de son vrai nom Valentine Anthony Neil Bridge (Londres, 28 mai 1917 - Niagara-on-the-Lake, Ontario, 20 déc. 2004). Diplômé de la Royal Academy of Dramatic Art en 1938, il joue avant la guerre dans les théâtres de répertoire provinciaux. En 1946, il est réformé du service militaire de l'armée britannique avec le grade de capitaine. Il fait ses débuts à Londres au Duchess Theatre, et fait partie des troupes Young Vic (1947-1950) et Old Vic (1950-1954).

Sa carrière canadienne débute avec la tournée de la pièce Saint Joan (1954; trad. Sainte Jeanne) avec la troupe Canadian Players. Il se taille ensuite une réputation comme metteur en scène spécialisé dans les pièces de Shakespeare : Romeo and Juliet (trad. Roméo et Juliette), The Comedy of Errors (trad. La Comédie des erreurs), Julius Caesar (trad. Jules César), Twelfth Night (trad. La Nuit des rois). Il se spécialise aussi dans les pièces de Shaw : Pygmalion, The Devil's Disciple (trad. Le Disciple du diable), Saint Joan (trad. Sainte Jeanne), Arms and the Man (trad. Le Héros et le Soldat). Il monte les pièces de ces deux auteurs entre 1959 et 1962. En 1955, il se joint à Tyrone GUTHRIE, qu'il connaît depuis l'époque du Old Vic (1951-1952) au FESTIVAL DE STRATFORD, et devient l'un des meilleurs acteurs comiques au Canada. Célèbre pour les nombreux rôles qu'il tient durant ses 15 saisons au Festival de Stratford, son rôle de Falstaff dans les trois pièces où ce personnage apparaît confirme sa réputation d'acteur.

Au SHAW FESTIVAL, il incarne d'abord le Captain Shotover dans Heartbreak House (trad. La Maison des Coeurs brisés) en 1968 et joue dans de nombreuses productions durant les 17 saisons du Festival. En tant que metteur en scène, il monte, entre autres, la pièce Man and Superman (trad. L'Homme et le Surhomme) (1977), une production de cinq heures et demie qui se mérite des critiques très élogieuses. En 1970, il écrit et met en scène le spectacle solo GKC, dans lequel il tient le rôle de G.K. Chesterton. La pièce a été reprise maintes fois depuis.

Il joue aussi dans les théâtres régionaux à la grandeur du Canada (Halifax, Ottawa, London, Winnipeg, Edmonton, Vancouver et Victoria) de même qu'à New York, Boston, Philadelphie, Houston et Stratford, au Connecticut. Son rôle dans la pièce Judge, présentée à la télévision durant les années 80, lui vaut le prix ACTRA.

Un doctorat honorifique décerné par l'Université Brock en 1996 vient récompenser son esprit de professionnalisme, son dévouement pour le métier d'acteur et sa grande contribution au théâtre canadien. À l'âge de 80 ans, il continue à monter sur scène et retourne à Shaw en 1997 dans le rôle du Dr Tuttle dans la pièce The Two Mrs. Carrolls.