Trakas, George

George Trakas, sculpteur (Québec, 11 mai 1944). Après avoir fréquenté l'U. Sir George Williams pendant un an, Trakas poursuit ses études à New York et s'installe aux États-Unis.

Trakas, George

George Trakas, sculpteur (Québec, 11 mai 1944). Après avoir fréquenté l'U. Sir George Williams pendant un an, Trakas poursuit ses études à New York et s'installe aux États-Unis. Ses oeuvres s'inscrivent dans le courant de l'art environnemental, ses structures quasiarchitecturales étant inextricablement intégrées aux espaces d'exposition ou aux décors naturels qu'il utilise comme sites. Il recherche la globalité à plusieurs niveaux et son oeuvre est habitée de significations symboliques et métaphoriques, ainsi que de la conviction que notre perception du monde ne relève pas seulement de la vue, mais du corps entier. Faire l'expérience d'une sculpture de Trakas dans sa totalité exige que nous en fassions le tour, que nous y grimpions, que nous l'abordions d'une manière autre au niveau physique. La plupart de ses oeuvres, telles que Rock River Union (Artpark, Lewiston, dans l'État de New York, en 1976), Union Pass (Documenta 6, Allemagne, 1977) et Extruded Routes (Structures for Behavior, Musée des beaux-arts de l'Ontario, 1978), sont des commandes pour des projets spécifiques ou des expositions. Ses sculptures sont installées en permanence à la Fattoria di Celli, près de Pistoia, en Italie (1982), et au Louisiana Museum à Humlebaek, au Danemark (1986). Depuis 1972, Trakas travaille à un important projet d'aménagement naturel à Cap Trinité, dans la baie d'Éternité, au Québec.