Mabel Timlin

Mabel Frances Timlin, O.C., MSRC, économiste, professeure (née le 6 décembre 1891 à Forest Junction, au Wisconsin; décédée le 19 septembre 1976 à Saskatoon, en Saskatchewan). Mabel Timlin est une éminente économiste reconnue pour son interprétation de l’économie keynésienne. Bien qu’elle ne devienne professeure que tardivement au cours de sa carrière, elle réussit à créer de nombreux précédents en tant que femme canadienne dans son domaine. Elle demeure à l’Université de la Saskatchewan tout au long de sa carrière.



Formation et début de carrière

Mabel Timlin termine ses études secondaires à Wisconsin Rapids en 1910. Pendant les deux années suivantes, elle suit une formation d’enseignante à l’école normale d’État de Milwaukee, au Wisconsin. Elle enseigne ensuite à l’école primaire pendant de nombreuses années.

En 1917, Mabel Timlin immigre en Saskatchewan. Elle travaille d’abord comme enseignante en milieu rural avant de déménager à Saskatoon. Elle y suit un cours au Collège commercial de Saskatoon et enseigne différentes matières en cours du soir. En 1921, Mabel Timlin devient secrétaire pour l’Université de la Saskatchewan et en profite pour s’inscrire à quelques cours. Elle décroche ainsi un baccalauréat en 1929, à l’âge de 37 ans. La même année, elle devient directrice des cours par correspondance de l’école. Bien qu’elle travaille à temps plein pour l’université, elle poursuit ses études et, en 1935, est nommée enseignante en sciences économiques.

Mabel Timlin obtient un doctorat de l’Université de Washington en 1940.

Poste de professeure

L’Université de la Saskatchewan nomme Mabel Timlin comme professeure adjointe de sciences économiques en 1941, puis comme professeure agrégée en 1946. C’est en 1950 qu’elle lui offre le poste de professeure titulaire. Mabel Timlin devient ainsi la première femme économiste canadienne à obtenir ce poste. Elle consacre alors ses talents analytiques à des problèmes théoriques et politiques, en particulier à la critique de la politique monétaire d’après-guerre. Elle prend sa retraite en 1959.

Mabel Timlin est la première femme présidente de l’Association canadienne de science politique (1959-1960). Elle siège également au comité exécutif de l’American Economic Association (1958-1960).

Livres

Mabel Timlin est surtout connue pour son ouvrage intitulé Keynesian Economics, publié en 1942. Basé sur sa thèse de doctorat, le livre est une interprétation avant-gardiste et influente de la Théorie générale de Keynes (voir Économie keynésienne au Canada). Elle publie aussi Does Canada Need More People? (1951) et, en collaboration avec Albert Faucher, Les sciences sociales au Canada : deux études (1968).  

Distinctions

Mabel Timlin intègre la Société royale du Canada (SRC) en 1951, et devient ainsi la première femme membre issue du milieu des sciences sociales. L’Université de la Saskatchewan lui décerne un doctorat honorifique en droit en 1969. Mabel Timlin est reçue membre de l’Ordre du Canada en 1976.