Stanley, George Francis Gillman

Son premier livre, The Birth of Western Canada (1936), dénote à la fois sa passion pour l'Ouest et sa compréhension de l'importance des facteurs militaires; par la suite, il écrit une biographie faisant l'éloge de Louis RIEL (1963).

Stanley, G.F.G.
G.F.G. Stanley (photo par Jonathon Sark)

Stanley, George Francis Gillman

George Francis Gillman Stanley, historien, enseignant et lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick (Calgary, Alb., 6 juill. 1907 - Sackville, N.-B., 13 sept. 2002). Après des études à l'U. de l'Alberta et à Oxford en tant que boursier de la fondation Cecil Rhodes, Stanley est professeur et administrateur à l'U. Mount Allison (1936-1940 et 1969-1975), à l'U. de la Colombie-Britannique (1947-1949) et au Collège militaire royal du Canada (1949-1969). Il sert dans l'armée pendant la Deuxième Guerre mondiale, apportant une aide précieuse à C.P. STACEY, et prend sa retraite en 1946 à titre de directeur adjoint de la section historique de l'armée.

Son premier livre, The Birth of Western Canada (1936), dénote à la fois sa passion pour l'Ouest et sa compréhension de l'importance des facteurs militaires; par la suite, il écrit une biographie faisant l'éloge de Louis RIEL (1963). Citons aussi, parmi ses ouvrages importants, Canada's Soldiers (1954), New France: The Last Phase (1968), Canada Invaded 1775-1776 (1973; trad. L'invasion du Canada, 1775-1776, 1973), The War of 1812: Land Operations (1983; trad. La guerre de 1812 : Les opérations terrestres, 1984) et Battle in the Dark: Stoney Creek, June 6, 1813 (1991). Ses ouvrages vont souvent à l'encontre des récits conventionnels écrits à une autre époque, particulièrement quand ils abordent la question délicate des droits des Canadiens français et des Métis.

En 1964, il écrit au comité chargé de trouver un concept pour un nouveau drapeau canadien, concept qui doit être assez simple pour que les enfants puissent le dessiner. L'ébauche qu'il propose au bas de sa note de service est approuvé à l'unanimité par le comité.

Il est lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick de 1982 à 1987. Pendant 10 ans (1982-1992), Stanley est colonel honoraire du Royal New Brunswick Regiment. Il devient membre de l'Ordre du Canada en 1976 et est promu, en 1995, au rang de Compagnon de l'Ordre.


Liens externes