Theodore Lionel Sourkes

Theodore Lionel Sourkes, O.C., biochimiste et neuropsychopharmacologue (né le 21 février 1919 à Montréal, au Québec; décédé le 17 janvier 2015 à Montréal). Il a été l'un des plus grands chercheurs au Canada. Il devient professeur de psychiatrie à l'Université McGill en 1965 et directeur du laboratoire de neurochimie à l'Institut de psychiatrie Allan Memorial. En 1970, il est nommé professeur de biochimie puis il prend sa retraite en 1991. Il est l'un des premiers à avoir travaillé à l'établissement de la psychiatrie biochimique comme discipline scientifique.

Theodore Sourkes a été un brillant scientifique de réputation internationale comme pionnier dans le domaine de la nutrition et surtout pour ses études sur le rôle des vitamines dans le système nerveux et sur le métabolisme des neurotransmetteurs du cerveau. Il est l'un des chercheurs à l'origine des études qui ont abouti à l'utilisation de la L-DOPA dans le traitement de la maladie de Parkinson. Ses présentations sur le méthylDOPA dans ses publications en pharmacologie ont conduit à son utilisation à grande échelle dans la lutte contre l'hypertension.

Il est récompensé par le grand prix de la Fondation Parkinson du Canada pour les années 1963 à 1966. Il devient ensuite membre de la Société royale du Canada en 1971 et est le premier à qui on décerne le Heinz-Lehmann Award en neuropsychopharmacologie en 1982.

Très apprécié par ses étudiants et ses collègues, Theodore Sourkes est l'auteur de plus 300 publications, dont une étude de référence sur la biochimie des maladies mentales (1962) et une sur les gagnants de prix Nobel en médecine et en physiologie. Il est fait officier de l'Ordre du Canada en 1993.