Schott, Adam

Adam (Joseph) Schott. Chef de musique (Mayence, Allemagne 1794 - Poone, Inde, 4 août 1864). Fils du fondateur de la maison d'édition allemande B. Schott's Söhne, il devint chef de musique dans l'armée britannique.

Schott, Adam

Adam (Joseph) Schott. Chef de musique (Mayence, Allemagne 1794 - Poone, Inde, 4 août 1864). Fils du fondateur de la maison d'édition allemande B. Schott's Söhne, il devint chef de musique dans l'armée britannique. Il aurait semble-t-il, servi au Canada dans le régiment du 79e Cameron Highlanders et dans le 14e régiment (1825-36 et 1841-47 respectivement). Alors que ceux-ci étaient en garnison à Québec (1825-28, 1833, 1841-47), il aurait initié Pierre-Olivier Lyonnais à l'art de la lutherie et joué du violoncelle avec la Société harmonique de Québec. En 1830, il jouait de la clarinette et du cor de basset dans un concert à Montréal avec son beau-père et son beau-frère, les chefs de musique James Ziegler père (mort à Toronto en 1833) et fils. Il séjourna à New York (1830-31). En 1833, il fonda au Petit séminaire de Québec la Société Sainte-Cécile qu'il dirigea jusqu'en 1836. En 1838, il contribua à mettre sur pied la succursale londonienne de B. Schott's Sohne. Chef de musique des Grenadier Guards (1844-56), il fut stationné en Inde à certains moments durant ces années, mais non au Canada. Réputé comme un excellent musicien, il publia un Journal pour musique militaire en trois séries et un recueil de seize Tanze und Marsche pour harmonie (tous deux aux éditions Schott).