Sainte-Anne, mont

Le mont Sainte-Anne, connu pour sa station de SKI, a accueilli sept fois la Coupe du Monde depuis 1969.

Mont Sainte-Anne, ski au
Ski au Mont Sainte-Anne (avec la permission du Mont Sainte-Anne).
Mont Sainte-Anne
Vue du Mont Sainte-Anne, au Québec (avec la permission du Mont Sainte-Anne).

Sainte-Anne, mont

Devenu PARC PROVINCIAL en 1966, le mont Sainte-Anne, d'une superficie de plus de 77 km2, est la propriété d'intérêts privés depuis 1994. Situé dans les HAUTES-TERRES LAURENTIENNES, le parc au sommet aplati (815 m) domine la rive gauche du fleuve Saint-Laurent, à 40 km à l'est de Québec.

Installations et services

Le mont Sainte-Anne, connu pour sa station de SKI, a accueilli sept fois la Coupe du Monde depuis 1969. La région est équipée de magnifiques installations et les amateurs de ski alpin et de planche à neige bénéficient de 60 km de descente répartis sur 51 pistes, dont 15 km sont éclairés pour le ski de nuit. On y trouve 215 km de pistes de ski de fond, de même que des installations pour le patinage sur glace, la randonnée en traîneau à chiens, la raquette et le parapente. À longueur d'année, les visiteurs peuvent se rendre en télécabine au sommet du mont pour y admirer la superbe vue sur le fleuve et ses îles, de même que la rive Sud.

En été, le mont Sainte-Anne offre diverses possibilités de loisirs avec deux terrains de golf 18 trous au pied de la montagne et 200 km de sentiers qui s'entrecroisent de haut en bas, pour la bicyclette de montagne ou la randonnée pédestre. Le visiteur doit souvent se loger à l'extérieur du parc, bien que celui-ci soit doté d'un terrain de camping de 166 emplacements.