Ruées vers l'or

Les ruées vers l’or ont eu lieu du milieu jusqu’à la fin du 19e siècle, et principalement le long de la côte ouest de l’Amérique du Nord, de la Californie à l’Alaska. Au Canada, les événements clés incluent les ruées vers l’or du fleuve Fraser, de Cariboo et de Klondike, ainsi que la guerre du canyon du Fraser et l’établissement de la Colombie-Britannique comme colonie en 1858. La production mondiale de l’or a triplé entre 1848 et 1898, bien que ceci ait eu relativement peu d’impact sur l’économie canadienne. Les ruées vers l’or ont ouvert les grands territoires à l’exploitation permanente des ressources et au peuplement par les Blancs. Elles ont aussi entraîné le déplacement et la marginalisation de nombreuses communautés autochtones dans la région (voir aussi Peuples autochtones de la côte nord-ouest; Salish de la côte centrale).
Les ruées vers l’or ont eu lieu du milieu jusqu’à la fin du 19e siècle, et principalement le long de la côte ouest de l’Amérique du Nord, de la Californie à l’Alaska. Au Canada, les événements clés incluent les ruées vers l’or du fleuve Fraser, de Cariboo et de Klondike, ainsi que la guerre du canyon du Fraser et l’établissement de la Colombie-Britannique comme colonie en 1858. La production mondiale de l’or a triplé entre 1848 et 1898, bien que ceci ait eu relativement peu d’impact sur l’économie canadienne. Les ruées vers l’or ont ouvert les grands territoires à l’exploitation permanente des ressources et au peuplement par les Blancs. Elles ont aussi entraîné le déplacement et la marginalisation de nombreuses communautés autochtones dans la région (voir aussi Peuples autochtones de la côte nord-ouest; Salish de la côte centrale).


Prospection

Héritage

Entre 1848 et 1898, la production mondiale de l’or a triplé. Les ruées vers l'or dans l’Ouest du Canada pendant cette période ont relativement peu d’impact sur l’économie canadienne, mais elles contribuent à ouvrir de grands territoires à l'exploitation permanente des ressources et au peuplement par les Blancs (voir aussi Villes de ressources primaires). La popularité de la ruée vers l’or du Klondike est aussi exploitée intensivement par les fonctionnaires de l'immigration du Canada et par ceux qui possèdent des intérêts commerciaux dans l'Ouest, dans le but de vanter le potentiel de l'Ouest canadien comme lieu d'établissement (voir Colonisation dans l'Ouest). BarkervilleDawsonWhitehorse et Edmonton célèbrent toutes annuellement l'époque de la ruée vers l'or.

Pour la population autochtone de la Colombie-Britannique et du Yukon, cette ruée vers l'or provoque des affrontements entre Blancs et Amérindiens, particulièrement dans le canyon du fleuve Fraser et dans le pays Chilcotin (voir Guerre du canyon du Fraser). Associée au développement rapide des industries basées sur les ressources naturelles et au peuplement qui s'ensuit, cette violence entraîne l'imposition subite d'un système d'autorité qui est étranger aux communautés autochtones de la région, et qui a des impacts destructeurs sur leur mode de vie traditionnel.

Les ruées vers l'or procurent un thème populaire à bien des écrits au cours des 19e et 20e siècles, particulièrement aux États-Unis. Les récits de la ruée vers l'or se retrouvent partout, depuis les romans à quatre sous jusqu'aux œuvres classiques de Jack London ou la poésie de Robert Service, ainsi que dans certains des premiers films, tels La ruée vers l'or de Charlie Chaplin (1925). La littérature plus récente ayant la ruée vers l'or pour thème se situe bien souvent dans le genre des récits historiques comme ceux du natif de Dawson,  Pierre Berton, et des mémoires, qui ont moins recours à des effets dramatiques (voir aussi la Ruée vers l’or du Klondike)


En savoir plus // Les ruées vers l'or

Lecture supplémentaire

  • W.P. Morrell, The Gold Rushes (1941); W.J. Trimble, The Mining Advance into the Inland Empire (1944).

Liens externes

//