Royal Regiment of Canada Band

Royal Regiment of Canada Band. Corps de musique de la milice volontaire établi à Toronto et attaché au Royal Regiment du Canada (fondé en 1862 sous le nom de 10th Battalion Volunteer Militia). La musique reçut ses premiers tambours et autres instruments en 1863.

Royal Regiment of Canada Band

Royal Regiment of Canada Band. Corps de musique de la milice volontaire établi à Toronto et attaché au Royal Regiment du Canada (fondé en 1862 sous le nom de 10th Battalion Volunteer Militia). La musique reçut ses premiers tambours et autres instruments en 1863. L'une des plus anciennes musiques organisées de façon permanente au Canada, ses appellations ont reflété les changements de nom du régiment : musique du 10th Battalion Royal Grenadiers (1881-1900), du 10th Regiment Royal Grenadiers (1900-20), des Royal Grenadiers (1920-36), et du Royal Regiment of Toronto Grenadiers en 1936. Elle assuma en 1939 le nom sous lequel elle était encore connue en 1991. Le 1er juillet 1867, l'harmonie présenta un concert officiel au Queen's Park, à Toronto, pour marquer l'avènement de la Confédération. Parmi les premiers chefs de musique, le capitaine John Waldron, nommé dir. de musique en février 1888, contribua grandement au développement de l'ensemble. En 1904, la musique se réclamait de « sections complètes d'instruments à anche simple et double, de saxhorns et cuivres cylindriques, de flûtes, d'instruments de percussion et de contrebasses à cordes ». Du début du XXe siècle jusqu'en 1926, le dir. fut l'adjudant-chef Harold Bromley, à qui succéda le lieutenant Walter M. Murdoch qui demeura à ce poste jusqu'en 1958. Sous le mandat de Murdoch, les effectifs furent portés à 60 membres et l'ensemble gagna le Dominion Championship pour les harmonies de classe « A » à la CNE sans interruption de 1927 à 1931. L'ensemble joua au Massey Hall dans les années 1930, à l'inauguration du Maple Leaf Gardens en 1933, à l'occasion du 100e anniversaire de l'incorporation de Toronto en 1934, et à la réception offerte au roi George VI par la ville de Toronto en 1939. Il a joué, en fait, en présence de chacun des monarques régnants du Commonwealth, de Victoria à Elizabeth II, et de plusieurs hommes d'État. La musique s'est souvent produite à des cérémonies civiques à Toronto et à la cathédrale Saint James' de cette ville aux cérémonies du Jour du souvenir. En 1967, à titre de musique officielle du centenaire de l'Ontario, elle joua lors des célébrations au Queen's Park, effectua une tournée ontarienne et commanda à John Cook The Royal Regiment Ceremonial.

L'ensemble joua à Chypre en 1971 et à Louvigny en 1974, aux célébrations de l'anniversaire de la libération de la France. En 1976, il se fit entendre à Philadelphie avec le Carrousel musical de la GRC, dans le cadre des fêtes du bicentenaire des É.-U. En 1990, il se produisit au Roy Thomson Hall en guise de salut au Royal Canadian Military Institute et participa à un double enregistrement de marches militaires officielles pour les forces armées pour le même institut. Par la suite, ses directeurs ont été le capitaine Stanley H. Clark (1958-68) et le capitaine E.J. Robbins (1968-72), à qui succéda le capitaine Gino A. Falconi (devenu major), qui occupait toujours le poste en 1991.

Les enseignements gravés par l'ensemble avant 1980 sont Cyprus 71 (Stereo Vintage Record SCV 120) et In Concert and On Parade (1975, Periwinkle PER-7328).


Lecture supplémentaire

  • Goodspeed, Maj D.J. Battle Royal (Toronto 1962)