Raymond Tait Affleck

Raymond Tait Affleck, architecte (Penticton, C.-B., 20 nov. 1922 -- Montréal, 16 mars 1989).

Maison Alcan
La Maison Alcan (Ray Affleck en collaboration avec Julia Gersowitz), 1980-1983 (photo de Michael McMordie)
Place Ville Marie
La Place Ville Marie à Montréal, qui est l'oeuvre de I.M. Pei et Raymond\r\nAffleck.

Raymond Tait Affleck, architecte (Penticton, C.-B., 20 nov. 1922 -- Montréal, 16 mars 1989). Il fait ses études à l'U. McGill et à Zurich, en Suisse. Il commence à pratiquer seul en 1953 et, en 1955, s'associe pour former l'agence Affleck, Desbarats, Dimakopoulos, Michaud, Lebensold, Sise, qui devient, de 1958 à 1970, Affleck, Desbarats, Dimakopoulis, Lebensold, Sise, puis, en 1970, Arcop Associates, Architects and Planners.

Son agence participe à plusieurs projets importants, de St John's (Arts and Culture Centre, 1967) à Vancouver (Queen Elizabeth Theatre, 1955), mais Affleck est surtout connu pour sa participation à des réalisations montréalaises comme la Place Bonaventure (1964-1968), la Place Ville-Marie (1956-1965) et la Maison Alcan (1983), qui remporte le Prix d'excellence en 1984.

Le souci d'Affleck pour la qualité de vie dans un climat nordique se manifeste clairement dans sa conception de la Place Bonaventure et dans d'autres projets qui relient les diverses activités urbaines par des rues piétonnières intérieures et des atriums. La Maison Alcan, rue Sherbrooke, incorpore, au moyen d'un atrium vitré, un hôtel historique restauré, des maisons de pierres grises et un siège social ultramoderne revêtu de verre et d'aluminium. Le Market Square (Saint John, 1983), autre exemple de conservation architecturale, illustre là encore les affinités urbaines d'Affleck.


En savoir plus // L'architecture au Canada