Prix de musique Calixa-Lavallée

Une autre médaille « Bene merenti de patria », celle-ci en argent, est attribuée occasionnellement pour souligner des services exceptionnels rendus au pays. Lionel Daunais, Charles Goulet, Eugène Lapierre et Wilfrid Pelletier se méritent cet honneur.


Prix de musique Calixa-Lavallée

 Prix de musique Calixa-Lavallée. Prix annuel créé en 1959 et décerné par un jury de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal à un Québécois dont « la compétence et le rayonnement dans le domaine musical ont servi ou servent les intérêts supérieurs de la nation québécoise, tant au Québec qu'à l'étranger ». À l'origine, le prix est attribué tous les ans, mais il devient triennal en 1993. Les récipiendaires reçoivent un prix de 3000 $ en argent comptant de la Fondation du Prêt d'Honneur, accompagné de la médaille en laiton rouge « Bene merenti de patria ».

Une autre médaille « Bene merenti de patria », celle-ci en argent, est attribuée occasionnellement pour souligner des services exceptionnels rendus au pays. Lionel Daunais, Charles Goulet, Eugène Lapierre et Wilfrid Pelletier se méritent cet honneur.

Gagnants 1959-2003

Tous les titulaires du prix ont leur article dans l'EMC.

1959 Léopold Simoneau et Pierrette Alarie

1960 Jacques Beaudry

1961 Françoise Aubut

1962 Jean Papineau-Couture

1963 Gilles Lefebvre

1964 Victor Bouchard et Renée Morisset

1965 Louis Quilico

1966 Gilles Vigneault

1967 Joseph Rouleau

1968 Gilles Tremblay

1969 Roger Matton

1970 Clermont Pépin

1971 Colette Boky

1972 Claire Gagnier

1973 Gaston Germain

1974 Pauline Julien

1975 Félix Leclerc

1976 Jean Carignan

1977 Lionel Daunais

1978 non décerné

1979 Monique Leyrac

1980 Serge Garant

1981 Kenneth Gilbert

1982 Marie-Thérèse Paquin

1983 Gilles Potvin

1984 non décerné

1985 Maryvonne Kendergi

1986 non décerné

1987 Yvonne Hubert

1988 Jean Cousineau

1989 Bernard Lagacé

1990 Otto Joachim

1991 Louise André

1992 non décerné

1993 Fernand Lindsay

1996 Angèle Dubeau

2003 Charles Biddle