Politique étrangère, livre blanc sur la

Le ministère des Affaires extérieures rédige de 1968 à 1970, avec la participation de beaucoup d'autres ministères et organismes gouvernementaux, de chercheurs invités, de gens d'affaires et d'autres personnes, six volumes contenant un examen de la politique étrangère.

Politique étrangère, livre blanc sur la

Le ministère des Affaires extérieures rédige de 1968 à 1970, avec la participation de beaucoup d'autres ministères et organismes gouvernementaux, de chercheurs invités, de gens d'affaires et d'autres personnes, six volumes contenant un examen de la politique étrangère. Le premier exposé global est rejeté par le Cabinet. Une version révisée, plus conforme aux discours et aux écrits du premier ministre Trudeau, est acceptée. En plus d'un document général, l'étude comprend des documents sectoriels sur l'Europe, l'Amérique latine, les États-Unis, le développement international et le Pacifique. Le livre blanc recommande que la politique étrangère soit axée sur six questions d'intérêt national, particulièrement les trois premières : la croissance économique, la justice sociale, la qualité de vie, la souveraineté et l'indépendance, la paix et la sécurité, l'environnement naturel harmonieux. Il y est question de réduire le rôle du Canada dans le MAINTIEN DE LA PAIX, de resserrer les liens avec l'Europe et les pays en développement, d'augmenter l'AIDE EXTÉRIEURE et d'accorder la reconnaissance diplomatique à la République populaire de Chine. Tout cela ne fait que confirmer la réorientation déjà entreprise par le nouveau gouvernement Trudeau en matière de politique étrangère. On n'y examine pas les relations canado-américaines.