Pierre Boutet

Pierre (André) Boutet. Ténor, réalisateur à la radio (Québec, 6 novembre 1925 - Charlesbourg, Qué, 27 octobre 2010). L.R.C.T. 1951. Il commença l'étude du chant avec Émile Larochelle en 1943-44, donnant son premier récital à l'âge de 17 ans.

Pierre (André) Boutet. Ténor, réalisateur à la radio (Québec, 6 novembre 1925 - Charlesbourg, Qué, 27 octobre 2010). L.R.C.T. 1951. Il commença l'étude du chant avec Émile Larochelle en 1943-44, donnant son premier récital à l'âge de 17 ans. Il suivit des cours réguliers de musique à l'Université de Columbia comme boursier (1947-48), puis entra au RCMT où il travailla (1948-51) avec George Lambert (chant) et Herman Geiger-Torel (mise en scène). Gagnant de plusieurs concours, il chanta dans divers oratorios à Toronto, notamment dans la Passion selon saint Matthieu avec le Choeur Mendelssohn, puis fit ses débuts avec l'Opera Festival (COC) dans le rôle d'Ottavio (Don Giovanni) en 1950. La même année, il tint le rôle titre de Faust avec la même compagnie et, pour les Festivals de Montréal, il chanta les solos de la Passion selon saint Matthieu. Marcel Valois écrivit à cette occasion : « La voix est riche, le chanteur est déjà aguerri » (La Presse, 9 juillet 1950). Il fut soliste du Choeur Mendelssohn de Toronto lors de ses présentations de la Missa solemnis de Beethoven et du Requiem de Verdi en 1950. Deux fois lauréat du concours radiophonique « Singing Stars of Tomorrow » (1949-50, deuxième prix; 1950-51, premier prix), il alla se perfectionner à New York (1951-53) avec Paul Althouse et Cesare Sturani. En 1953, il participa à la première canadienne de Jeanne d'Arc au bûcher aux Festivals de Montréal. Gagnant du concours « Nos futures étoiles » (1954-55), il se fit entendre dès lors avec l'OSM, l'Orchestre symphonique de Québec, le TSO et l'Orchestre symphonique de Vancouver. Boursier du gouvernement du Québec, il étudia à Rome (1957-58) avec Manfredi Palverosi et Rachele Maragliano-Mori puis, grâce à une bourse du CAC, à Paris (1958-60) avec Giuseppe Boralevi et Simone Tillard, effectuant aussi des tournées de récitals en Europe et en Afrique du Nord. Ses participations à La Création de Haydn (théâtre des Champs-Élysées, Paris, 1959) et à la Messe en si mineur de Bach (Notre-Dame de Paris, 1960) lui valurent des critiques élogieuses et confirmèrent sa prédilection pour l'oratorio. De retour au Québec en 1960, il chanta en récital et avec orchestre symphonique un peu partout au Canada et se fit entendre à la radio et la télévision de la SRC. Il tint le rôle de Jean lors de la création (30 juillet 1960) de Pirouette de Blackburn et en interprète des extraits sur le 45t. produit par les JMC. Il participa également au Canada et en France aux tournées JMC de Pirouette (1960-61) et de L'Enfant prodigue de Debussy (version scénique, 1961-62), puis chanta le rôle d'Almaviva du Barbier de Séville au Théâtre lyrique de Nouvelle-France (février 1963). Maître de chapelle à Saint-Charles-Borromée de Charlesbourg (1968 -) et à Sainte-Odile de Québec (1974 -), il a aussi enseigné au centre municipal de Rimouski (1965-72) ainsi qu'en privé à Québec (1968-70).

En 1964, sans pour autant renoncer aux concerts, il entreprit une importante carrière de réalisateur au réseau français MF de la SRC à Québec. Les émissions « Récital », « Concert intime »« Mélodie », « Les Grands concerts », « En concert » et celles de l'Orchestre de chambre de la SRC à Québec ont permis à de nombreux interprètes et chefs d'orchestre québécois de se produire régulièrement. En 1983, il créa la Sinfonietta de la SRC, un orchestre de 24 jeunes musiciens dont il confia la direction à Gilles Auger. Il a également encouragé la diffusion de la musique canadienne dans ses émissions et a commandé depuis 1980 une quinzaine d'oeuvres pour orchestre à de jeunes compositeurs de Québec tels Denis Dion, Denis Bédard, Daniel Bolduc, Denys Bouliane, Bruno Fecteau, Alain Gagnon et Mario Parent.

Délégué à plusieurs reprises par la SRC à divers festivals et au Concours national de la SRC, Pierre Boutet a aussi été juge au CMQ, à l'Université Laval, au Concours OSM, au Concours Raoul-Jobin ainsi qu'à l'étranger. Prés. des Amis de l'orgue de Québec (1972-85) et conseiller artistique de l'Opéra du Québec (1972-75), il est devenu vice-prés. artistique de l'Opéra de Québec en 1984. En 1990, il a été nommé membre de l'Ordre du Canada.

Sa discographie inclut cinq micr. de la série La Bonne Chanson présente nos plus belles chansons (RCA Victor), les micr. Chansons d'hier... Chansons d'aujourd'hui... (1957, RCA Victor LCP-1021) et Noël Noël Noël (RCA Victor CGP-109), ainsi que Chants pascals et religieux (Radio-Marie NDC-336306) et Chants de Noël (Radio-Marie NDC-336318). En outre, il est soliste sur l'enregistrement de la Messe solennelle pour le jour de Pâques (BML 10) avec le choeur de l'église Saint-Dominique à Québec.

Voir aussi Benoît Boutet et René Boutet, ses fils.