Mathé

Mathé. Famille de musiciens d'Ottawa, descendants d'Emmanuel Blain de Saint-Aubin du côté maternel. Napoléon Magloire Mathé (Ottawa, 1863 - 1937) fut fonctionnaire, écrivain, et maître de chapelle durant 20 ans à la basilique Notre-Dame d'Ottawa.

Mathé

Mathé. Famille de musiciens d'Ottawa, descendants d'Emmanuel Blain de Saint-Aubin du côté maternel. Napoléon Magloire Mathé (Ottawa, 1863 - 1937) fut fonctionnaire, écrivain, et maître de chapelle durant 20 ans à la basilique Notre-Dame d'Ottawa. Sa femme Marie (Québec, 1868 - Ottawa,1940; fille d'Emmanuel Blain de Saint-Aubin) fut pianiste, accompagnatrice, chanteuse et chambriste. Ils eurent cinq enfants : 1. Paul Mathé (Ottawa, 1896 - 1941), violoniste qui joua en récital et, vers 1918-25, dans l'orchestre du Château Laurier, en plus d'enseigner le violon; 2. Charles (Eugène) Mathé (Ottawa, 1897 - Toronto, 7 juin 1980), élève de J.-B. Dubois à Montréal, violoncelliste de l'OS de Cincinnati (1920-22) et du TSO (1938-57), et membre de divers orchestres de la SRC durant 25 ans; 3. Aline Mathé (Ottawa, octobre 1901) fut mezzo-soprano, accompagnatrice de choeurs et pianiste; 4. Blain (de Saint-Aubin) Mathé (Ottawa, 14 février 1907 - Toronto, 9 décembre 1967), élève de Donald Heins, violoniste (1932-40, 1959-60) et second violon solo (1962-65) du TSO et membre de la Happy Gang (1937-59); 5. Jean-Marie Mathé (Ottawa, 4 août 1913) fut un des membres fondateurs du Palestrina Choir (voir Choeur Palestrina), fondateur et membre du choeur masculin « Les Poètes de la chanson », de ses débuts en 1947 jusqu'à sa dissolution en 1972, m. c. aux églises Our Lady of Mount Carmel à Ottawa (v. 1960-69) et Notre-Dame-de-Lourdes à Vanier, Ont. (1969-75).