Marystown

Marystown, ville de T.-N.-L.; pop. 5506 (recens. 2011), 5436 (recens. 2006); const. en 1951. La ville comprend les communautés de Marystown (auparavant Mortier Bay), Creston North, Little Bay et Mooring Cove et est située du côté est de la péninsule Burin.

Marystown, ville de T.-N.-L.; pop. 5506 (recens. 2011), 5436 (recens. 2006); const. en 1951. Cette localité est un centre de construction navale et de transformation du poisson. La ville comprend les communautés de Marystown (auparavant Mortier Bay), Creston North, Little Bay et Mooring Cove et est située du côté est de la péninsule Burin. Ayant l'un des plus grands et profonds ports naturels de Terre-Neuve, Marystown est connue à travers l'histoire en tant que port libre de glaces. La région est probablement fréquentée par des pêcheurs français et BASQUES aux XVIe et XVIIe siècles, mais elle est colonisée principalement par des pêcheurs anglais et irlandais au début du XIXe siècle. L'origine de son nom est inconnue, mais il est possible qu'il ait été choisi pour honorer Marie, la mère de Jésus.

En 1966, on construit un chantier naval et une usine de transformation du poisson, ce qui procure les nouveaux emplois dont la ville a grand besoin. Ce chantier, qui est l'une des installations de construction et de réparation navales de sa taille les plus efficaces et les mieux équipées en Amérique du Nord. Marystown est également le centre commercial de la péninsule Burin. Toutes les autoroutes et les routes principales de la péninsule Burin passent par Marystown.