Labrador City

Labrador City, ville de T.-N.; pop. 7367 (recens. 2011), 7240 (recens. 2006); const. en 1961; située dans l'Ouest du Labrador près de la frontière du Québec, au pied des monts Wapussakatoo.

Labrador City, ville de T.-N.; pop. 7367 (recens. 2011), 7240 (recens. 2006); const. en 1961; située dans l'Ouest du Labrador près de la frontière du Québec, au pied des monts Wapussakatoo, et près d'une des régions les plus riches en gisements de minerai de fer au Canada. On découvre le minerai en 1892 et la Compagnie minière IOC acquiert les droits miniers en 1936. En 1958, l'exploitation minière débute officiellement dans les mines de Carol et de Smallwood. En 1959, on dresse le tracé d'une ville sur la rive du lac Carol et la construction commence. En 1960, un chemin de fer relie le Québec à Lac Carol. Celle-ci devient Labrador City lors de son incorporation en 1961.

Dès 1968, la ville, qui est la plus grande de Labrador, compte près de 8 500 habitants. La Compagnie minière IOC contribue à son développement et, en 1960, elle compte déjà une piste d'atterrissage, un hôpital ainsi que de nombreuses églises et écoles. La santé économique de Labrador City étant liée au marché international du minerai de fer, le taux de chômage fluctue en fonction de ce dernier.