La Pocatière

En 1672, François Pollet de La Combe-Pocatière reçoit en cadeau la seigneurie de la Grande-Anse de la part de son beau-père, Nicolas Juchereau de Saint-Denys. Ce territoire devient la paroisse de Sainte-Anne-de-La-Pocatière et, plus tard, la ville de La Pocatière.


La Pocatière

  La Pocatière, ville du Qc; pop. 4518 (recens. 2001), 4887 (recens. 1996), 4648 (recens. 1991); superf. 21,73 km2; const. en 1961; située dans la région du Bas-Saint-Laurent, à un kilomètre dans les terres sur la rive sud du fleuve St-Laurent et à quelque 70 km à l'ouest de Rivière-du-Loup. La Montagne du Royaume, un immense parc naturel s'élevant à 122 m, est située dans le centre de la ville.

En 1672, François Pollet de La Combe-Pocatière reçoit en cadeau la seigneurie de la Grande-Anse de la part de son beau-père, Nicolas Juchereau de Saint-Denys. Ce territoire devient la paroisse de Sainte-Anne-de-La-Pocatière et, plus tard, la ville de La Pocatière.

La ville se distingue par son caractère à la fois agricole et maritime. BOMBARDIER INC., un fabricant de l'industrie du transport reconnu mondialement, emploie des centaines de résidents. La Pocatière compte aussi sur les revenus du tourisme. Le musée ethnologique François-Pilote dépeint la vie rurale de la paroisse au XIXe siècle. En 1859, La Pocatière ouvre la première école d'agriculture de l'Amérique du Nord. Elle poursuit cette tradition avec l'Institut de technologie agricole.