Philip Kives

Philip Kives, dirigeant d'entreprise et spécialiste de la mise en marché (né le 12 février 1929 près d'Oungre, en Saskatchewan; décédé le 28 avril 2016 à Winnipeg, au Manitoba).

Philip Kives, dirigeant d'entreprise et spécialiste de la mise en marché (né le 12 février 1929 près d'Oungre, en Saskatchewan; décédé le 28 avril 2016 à Winnipeg, au Manitoba). Garçon de ferme d'origine turque et d'une famille juive, Kives se découvre jeune une passion pour l'art de la vente. Après avoir terminé l'école secondaire, il se tourne vers la vente itinérante à Winnipeg et dans les foires, colportant des articles aussi loin qu'à Atlantic City, au New Jersey. En 1962, il retourne à Winnipeg et crée la société K-tel International Inc. pour vendre de nouveaux articles de consommation tels que le trancheur d'aliments « Veg-O-Matic » et la « Miracle Brush » ramasseuse de peluches. En 1965, il ajoute une gamme d'albums de grands succès musicaux.

K-tel s'agrandit jusqu'à desservir des marchés dans 34 pays et, au début des années 80, se diversifie dans le secteur du pétrole et du gaz et dans d'autres entreprises, comme le cinéma. Le succès de Kives réside dans sa capacité d'éliminer les intermédiaires : il vend directement au consommateur par courrier et par sa publicité agressive à la télévision. Kives excelle dans la découverte de produits novateurs (p. ex. des airs classiques repris en version populaire par le Royal Philharmonic Orchestra). L'entreprise ayant dépassé ses possibilités financières, elle est mise sous séquestre au Canada et aux États-Unis en 1984. Ne se décourageant pas, Kives relance K-tel aux États-Unis et en Europe et lance au Canada une nouvelle société, K-5 Leisure Products. En 1987, la réorganisation de K-tel International terminée, la société redevient rentable.