Judy Kang

Judy Kang, violoniste, est née le 13 juillet 1979, à Toronto, en Ontario. Enfant prodigue devenue musicienne de renommée mondiale, Judy Kang commence à suivre des cours de violon à quatre ans et fait ses débuts dans le milieu orchestral à dix ans.

Judy Kang, violoniste, est née le 13 juillet 1979, à Toronto, en Ontario. Enfant prodigue devenue musicienne de renommée mondiale, Judy Kang commence à suivre des cours de violon à quatre ans et fait ses débuts dans le milieu orchestral à dix ans. Elle est formée au Curtis Institute, à Julliard et à la Manhattan School of Music, donne des concerts triomphaux avec des orchestres, compositeurs et chefs d’orchestre importants à travers le monde. Interprète polyvalente qui manifeste un grand intérêt pour l’improvisation, elle passe facilement du classique au populaire contemporain – elle était la violoniste pour Lady Gaga lors de la tournée mondiale Monster Ball de celle-ci (2010-2011) – et au rock indie, au hip-hop, au jazz et à l’électronica.

Enfance et formation

D’après sa famille, la veille de sa naissance, la grand-mère de Judy Kang rêve d’une jeune fille tenant un violon. Sa mère l’inscrit à la méthode Suzuki à l’âge de quatre ans, et Judy apprend et mémorise son premier morceau dès sa première leçon. À la fin de sa première année de formation au violon, elle se produit en récitals solos et gagne des compétitions.

Judy Kang déménage avec sa mère célibataire à Edmonton, où James Keene, l’ancien premier violon de l’Orchestre symphonique d’Edmonton, est l’un de ses professeurs. À 10 ans, elle participe à son premier concert symphonique avec l’Orchestre du Centre national des arts, à Ottawa. Dans sa critique de la performance, l’Ottawa Citizen affirme : « S’il y avait une étoile ce soir, c’était Judy Kang. Douée d’un talent exceptionnel au violon, elle se sert de l’instrument dont elle dispose avec une aisance stupéfiante. »

À 11 ans, ayant obtenu une bourse complète, elle entre au Curtis Institute of Music. Elle étudie avec Aaron Rosand et Rafael Druian, et obtient son baccalauréat en musique à 17 ans. Elle est l'un des diplômés les plus jeunes dans l’histoire de l’Institut. En 2000, elle obtient sa maîtrise en musique à Julliard, où elle étudie avec Robert Mann. En 2005, elle obtient un diplôme d’artiste du Manhattan School of Music, où Sylvia Rosenberg est sa professeure.

Interprétation musicale

En 2005, Judy Kang interprète Anthèmes 2, composé pour violon et électronique avec l’IRCAM de la Manhattan School et avec le compositeur et chef d’orchestre français Pierre Boulez. De plus, elle remporte une compétition internationale dont le premier prix est une tournée européenne avec le compositeur japonais Ryuichi Sakamoto.

Elle se produit en soliste avec plusieurs orchestres au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie, sous des chefs d’orchestre comme Bramwell Tovey, Mario Bernardi, Boris Brott et Jean-François Rivest. Elle donne des récitals au Wigmore Hall (Londres), au Lincoln Center et au Carnegie Hall (New York), au Suntory Hall (Tokyo), au Seoul Arts Center en Corée du Sud, et au Schubert Hall, à Vienne. Elle a participé à des festivals de musique de chambre, y compris à Marlboro, à Manchester (Vermont), et à Ravinia (Chicago); elle s’est également produite au Centre d’arts de Banff, à Aspen, au Centre d’arts Orford et au Festival international de musique de chambre d’Ottawa. Son répertoire inclut les œuvres d’Arvo Part et des compositeurs canadiens André Prévost, Harry Somerset Michael Matthews, qui a composé des morceaux spécifiquement pour elle.

Judy Kang excelle également dans le domaine de la musique populaire contemporaine. Elle joue avec N’Sync aux MTV Video Music Awards, apparaît dans un vidéoclip avec Lenny Kravitz et est sélectionnée personnellement par l’artiste populaire Lady Gaga pour jouer le violon électrique lors de sa tournée internationale Monster Ball. Judy Kang réussit à inclure des concerts classiques pendant la tournée, y compris une prestation du Concerto de Brahms au Carnegie Hall, à New York.

Le New York Times écrit au sujet de sa performance avec la symphonie coréenne : « Judy Kang, violoniste canadienne et fort probablement la seule musicienne à avoir travaillé avec Pierre Boulez et Lady Gaga, était invitée à jouer le Concerto pour violon de Brahms. Mlle Kang, qui a suscité des cris de joie de la part des spectateurs avant même de jouer une seule note, a offert un son simple et concentré, une intonation précise et un phrasé expressif. Chaque ligne de la portée semblait représenter quelque sentiment personnel en ce qui revient à une sérénade amoureuse. »

Ensembles musicaux et projets personnels

Judy Kang est membre fondatrice de l’ensemble Made In Canada, un quatuor établi au Centre d’arts de Banff en 2006. Elle joue avec ce groupe jusqu’en 2011. En 2007, elle se joint à FutureInREverse (F.I.R.E), un groupe new-yorkais innovateur se spécialisant en multimédia et en projets hybrides. En 2009, elle fonde son propre groupe expérimental électronique/ambiant, The Simple Machines. En tant que membre de l’ensemble de cordes de renommée Sejong, elle fait des tournées en Asie et aux États-Unis et se produit à l’ouverture du Festival international de musique et École des Grandes montagnes, en Corée du Sud, où elle enseigne aussi la musique de chambre. De plus, elle produit et arrange les œuvres de toute une variété d’artistes, y compris la chanteuse soul et de jazz américaine Antoniette Costa.

Activités caritatives

Judy Kang est ambassadrice de l’organisme d’aide et de développement Vision mondiale, en plus d’être mentor et artiste avec Young Audiences, le plus grand organisme d’arts en éducation à but non lucratif aux États-Unis. Elle participe également à des programmes d’aide dans les écoles publiques, les garderies, les hôpitaux et les foyers de soins.

Honneurs

En 1997, 2006 et 2009, Judy Kang obtient le prêt du violon Stradivarius Baumgartner de 1689, d’une valeur de 4 M$, dans le Concours national de la Banque d’instruments de musique du Conseil des Arts du Canada. En 2003, le Conseil lui permet aussi de jouer sur un violon Januarius Gagliano Palmason de 1747. En 2005, elle est lauréate du prix de la Fondation Sylva Gelber pour l’artiste de moins de 30 ans le plus talentueux, également du Conseil des Arts.

Une version de cet article a d’abord été publiée dans l’Encyclopédie de la musique au Canada.

Prix

Grand Prix, Concours radiophonique national des jeunes interprètes de la CBC (1997)

Meilleure interprétation, Concours radiophonique national des jeunes interprètes de la CBC (1997)

Finaliste, Concours national de la Banque d’instruments de musique, Conseil des Arts du Canada (1997)

Finaliste, Concours national de la Banque d’instruments de musique, Conseil des Arts du Canada (2003)

Quatrième place, violon, Concours international Carl Nielsen (2004)

Prix de la Fondation Sylva Gelber, Conseil des Arts du Canada (2005)

Finaliste, Concours national de la Banque d’instruments de musique, Conseil des Arts du Canada (2006)

Finaliste, Concours national de la Banque d’instruments de musique, Conseil des Arts du Canada (2009)

Discographie

Duo (2004). CBC Radio-Canada Chaîne Culturelle RIC 2 9955 (Judy Kang, violon; Benjamin Loeb, piano).

Jean Sibelius, Judy Kang (violon), avec l’Orchestre Symphonique de Laval, direction Jean-François Rivest (1999). Disques Richelieu RIC 2 9956.

Christmas in Times Square (2009). TSC Music Studios.


Une sélection de la musique de Judy Kang

Lecture supplémentaire

  • Judy Kang biography, Toronto Symphony, Feb 1992

    "Judy Kang wins the loan of a Stradivarius violin from Canada Council," Bravo, Debut Atlantic Society, Oct 1997

    Smith, K.M. "Rising Stars," Toronto Symphony Programme, Nov 1991

    "World of music, musicmakers - Toronto," Classical Music Magazine, 20, Winter 1997

    Smith, Albert. "Edmontonian taught Lady Gaga's violinist," Gig City, 15 Mar 2011

    Todd, Richard. "A tale of two Kangs," The Ottawa Citizen, 22 Feb 2001

Liens externes