Jordan, William

William (Sheldon) Jordan. Compositeur, professeur (Athens, Georg., 19 novembre 1951). B.Mus. (Georgie) 1971, M.A. (Pennsylvanie) 1973, Ph.D. (État de la Floride) 1976.
William (Sheldon) Jordan. Compositeur, professeur (Athens, Georg., 19 novembre 1951). B.Mus. (Georgie) 1971, M.A. (Pennsylvanie) 1973, Ph.D. (État de la Floride) 1976.


Jordan, William

William (Sheldon) Jordan. Compositeur, professeur (Athens, Georg., 19 novembre 1951). B.Mus. (Georgie) 1971, M.A. (Pennsylvanie) 1973, Ph.D. (État de la Floride) 1976. En 1971, il fit un séjour de deux mois en France pour travailler avec Nadia Boulanger et Jean Casadesus, et suivit des cours de composition et de matières théoriques. Il fit ensuite des études supérieures aux É.-U., notamment sous la conduite de George Crumb et d'Alan Thomas. Sa thèse de doctorat, intitulée « Time, space, and music : prolegomena to the history of musical theory », est une étude des affinités qui unissent les matières théoriques musicales et la philosophie. Jordan enseigna l'appréciation de la musique et les matières théoriques à l'Université d'État de la Floride (1973-77), puis, en 1978, fut nommé au dépt de musique de l'Université de Calgary, où il devint dir. du dépt de matières théoriques et de composition en 1986.

Le but de Jordan est de créer une musique qui se sufft à elle-même et se défend seule. Pour reprendre ses propres termes : « Si cette oeuvre est persuasive, qu'elle a du charisme et qu'elle est musicale et bien rendue, les gens y seront réceptifs » (La Scène musicale, mars-avril 1989). Jordan a composé pour orchestre, ensemble de chambre, piano, voix, choeur et pour la scène. Sur commande de l'Orchestre philharmonique de Calgary, Jordon composa en 1980 la Symphonic Fantasy pour commémorer respectivement les 75e et 25e anniversaires de création de la province d'Alberta et de l'orchestre. Dans cette oeuvre, il emprunte à toutes sortes de styles traditionnels et, sans toucher à leurs structures harmoniques et rythmiques propres, il les juxtapose et les entrelace pour créer un tissu musical très riche. Le Concerto avec piano fut composé pour Charles Foreman, qui créa aussi la Sonate no 2 pour piano en 1985 et participa aux créations des oeuvres de chambre Passages et Quintette (toutes deux en 1987). Foreman collabora avec le compositeur à l'élaboration du concerto, lequel fut créé par l'Orchestre philharmonique de Calgary en 1989. Jordan a également reçu des commandes d'Alberta Culture, de Barbara Haffner, des Alberta Chamber Players et de la cathédrale Church of the Redeemer de Calgary pour laquelle il composa une Missa brevis créée dans cette église en 1982 et exécutée subséquemment dans les cathédrales de Winchester, de Chester, de Norwich et de Canterbury, en Angleterre. Jordan est compositeur agréé du Centre de musique canadienne.

COMPOSITIONS (Sélection)

2 Sonates : 1973, 1982; vc, p; mss.

Symphonic Fantasy : 1980; orch; ms.

Archaic Images : 1981; orch cdes, clavn; ms.

Missa brevis : 1982; sol SAT, SATB, org.

2 Sonates : 1982, 1984; p; mss.

Children's Games, ouverture de concert : 1983 (rév 1986); orch; ms.

Topological Fantasy : 1984; sop, fl, perc; ms.

The Injustice Done to Tommie Tucker, opéra : 1986; ms.

Passages : 1987; fl, cor, p; ms.

Quintette : 1987; fl, bn, vn, vc, p; ms.

Concerto : 1988; p, orch; ms.

Psalmus 8 : 1989; contretén, TTB; ms.

Variations : 1990; orch; ms.

Autres oeuvres pour harm, ch, ens chamb et 28 mélodies, dont plusieurs sur des textes de G.M. Hopkins et Wallace Stevens.


Lecture supplémentaire

  • Smith, Rosemary. ' Symphonic Fantasy - a review,' Composers West, vol 3, no 4, 1980

    O'Rourke, Niall. 'Music that says it all,' MSc, 366, Mar 1989

//