Ivan P. Fellegi

Ivan Peter Fellegi, O.C., statisticien (né le 22 juin 1935 à Szeged, en Hongrie). Ivan Fellegi a occupé les fonctions de statisticien en chef chez Statistique Canada pendant 23 ans. Il y a introduit de nouvelles méthodes de collecte et de compilation de statistiques nationales. Il a également défendu, avec beaucoup d’énergie, l’indépendance de l’organisme par rapport au monde politique.



Photo d'Ivan P. Fellegi

Ivan P. Fellegi a été le statisticien en chef du Canada de 1985 à 2008.

(Source : Statistique Canada)

Jeunesse et formation

Ivan Fellegi est scolarisé à l’école primaire et à l’école secondaire en Hongrie. Dans sa jeunesse, il se passionne pour la littérature et devient, à 14 ans, le plus jeune membre de l’Association des écrivains hongrois. Toutefois, ayant obtenu l’une des meilleures notes en mathématiques aux examens nationaux, il se lance dans des études universitaires dans ce domaine, plutôt qu’en lettres.

Ivan Fellegi est en troisième année à l’université Eötvös Loránd lorsque la révolte hongroise contre le régime soviétique débute en 1956. À l’instar de nombreux autres jeunes Hongrois, il décide qu’il doit fuir la main de fer que les Russes font peser sur son pays. À 21 ans, il franchit la frontière autrichienne avec son cousin grâce à l’aide de passeurs. Ils se rendent ensuite au Canada, où la sœur aînée d’Ivan Fellegi s’était installée plusieurs années auparavant (voir également Hongro‑Canadiens).

Début de carrière et études supérieures

Après son arrivée à Ottawa, Ivan Fellegi commence à travailler pour le Bureau fédéral de la statistique en tant que statisticien (voir Statistique Canada). Durant cette période, il suit également des cours à l’Université Carleton. En 1958, il y obtient une maîtrise en sciences puis, en 1961, un doctorat en statistiques mathématiques. L’année de l’obtention de son doctorat, il est promu par le Bureau fédéral de la statistique pour diriger la section de l’organisme sur les recherches en matière d’échantillonnage.

Carrière: les points saillants

Ivan Fellegi est nommé directeur de la Direction des méthodes et des systèmes du Bureau fédéral de la statistique en 1971. L’année suivante, il devint statisticien en chef adjoint du Secteur des services statistiques de Statistique Canada, le nouvel organisme créé pour remplacer le Bureau. En 1984, il est nommé statisticien en chef adjoint de l’organisme, puis statisticien en chef en 1985, un poste qu’il occupera pendant 23 ans. En 2008, il prend sa retraite de Statistique Canada. Le gouvernement canadien le nomme alors statisticien en chef émérite.

Ivan Fellegi aura eu une influence considérable sur le secteur des statistiques canadiennes. Il met au point de nouvelles méthodes de collecte et de compilation de données. En tant que statisticien en chef, l’une de ses premières décisions consiste à rendre les communications publiques de l’organisme plus accessibles. Il met également en garde contre la politisation de la recherche statistique. À l’instar de son prédécesseur Robert H. Coats, il estime que Statistique Canada peut servir au mieux la population canadienne si l’organisme reste libre de ses propres choix.

En 2016, la Société statistique du Canada attribue à Ivan Fellegi son prix Lise‑Manchester, le décrivant, dans sa citation, comme le champion de l’intégrité des statistiques officielles. Elle salue également la campagne, couronnée de succès, qu’il a menée pour la réintroduction du formulaire détaillé du recensement, après sa suppression, en 2010, par le gouvernement conservateur de Stephen Harper.

Distinctions et récompenses

  • Membre, American Statistical Association (1965)
  • Membre, Ordre du Canada (1992)
  • Doctorat honoris causa en sciences juridiques, Université Simon Fraser (1995)
  • Doctorat honoris causa en sciences juridiques, Université McMaster (1997)
  • Officier, Ordre du Canada (1998)
  • Doctorat honoris causa en sciences juridiques, Université Carleton (1999)
  • Grade honoris causa, Université de Montréal (2002)
  • Grade honoris causa, Institut national de la recherche scientifique, Université du Québec (2002)
  • Ordre du mérite de la Hongrie (2004)
  • Prix Lise‑Manchester, Société statistique du Canada (2016)
  • Membre honoraire, Institut international de statistique
  • Membre honoraire, Royal Statistical Society

Lecture supplémentaire