Hampton

Hampton, NB, Ville du Nouveau-Brunswick; pop. 4292 (recens. 2011), 4004 (recens. 2006); construite en 1991. Hampton est située à 37 km au nord-ouest de Saint-Jean, aux abords de la rivière Kennebecasis.

Hampton, NB, Ville du Nouveau-Brunswick; pop. 4292 (recens. 2011), 4004 (recens. 2006); construite en 1991. Hampton est située à 37 km au nord-ouest de Saint-Jean, aux abords de la rivière Kennebecasis. En 1966, le village de Hampton est constitué à la suite de la fusion des anciennes localités de Hampton et de Hampton Station, ainsi que d'une partie de la paroisse de Norton. En 1991, le village de Hampton est constitué en ville.

La région fait partie de la seigneurie concédée à Charles de LA TOUR en 1635 et est aussi le site d'anciens campements autochtones. Il n'y a cependant pas d'établissement permanent avant l'arrivée des LOYALISTES, après 1784. Ce n'est que dans les années 1850, avec la construction du chemin de fer de l'European and North American Railway, que le village du nom d'Ossekeag (Hampton Station) connaît une certaine croissance. Le nom provient du ruisseau Ossekeag, mot malecite qui signifie « ruisseau marécageux ». L'origine du nom actuel diffère selon la source : il pourrait provenir de Hampton, près de Londres, en Angleterre; de Hampton, dans l'État de New York; ou d'Abner Hampton, un exploitant local de traversier.

Le chef-lieu du comté est transféré à Hampton en 1871, y compris la grande prison de pierre qu'ont rendue célèbre les mémoires d'Henry More Smith, The Mysterious Stranger (1817). Cette communauté agricole, à l'extrémité ouest du réseau fluvial des rivières Kennebecasis et Petitcodiac, est située le long de la voie principale du chemin de fer reliant Moncton et Saint-Jean, et elle sert de village-dortoir de Saint-Jean. La ville possède le musée du comté et compte bien des bâtiments historiques, notamment la prison restaurée et le palais de justice du comté. C'est là qu'a grandi W.A.C. BENNETT.