Godwin, George

George Godwin, écrivain, satiriste, avocat (Londres, Royaume-Uni - 1er juillet 1889; Hastings, Royaume-Uni, 1974). George Godwin a vécu sept ans au Canada, d'abord comme fruiticulteur, puis comme officier au sein de l'armée canadienne.

Godwin, George

George Godwin, écrivain, satiriste, avocat (Londres, Royaume-Uni - 1er juillet 1889; Hastings, Royaume-Uni, 1974). George Godwin a vécu sept ans au Canada, d'abord comme fruiticulteur, puis comme officier au sein de l'armée canadienne. Il a écrit trois livres sur le Canada : The Eternal Forest, Why Stay We Here? et Columbia, or The Future of Canada. Ces trois ouvrages, quoique parus à la fin des années 1920, traitaient de la vie entre 1910 et 1919. De 1931 à 1994, ces trois livres étant épuisés, ils ont été depuis réimprimés. Le style est brusque, mais fortement nuancé et la richesse du vocabulaire est remarquable. L'œil de Godwin est perspicace, sa perspective est satirique tout en étant idéaliste et sa thématique originale.

George Godwin est né à Londres, dans une famille aisée. Étudiant au St.Lawrence College dans le Kent, il part ensuite étudier à Dresde en Allemagne. En 1908, il retourne en Angleterre et entreprend des études de droit par correspondance. En 1911, il s'installe à Whonnock, en Colombie-Britannique. Il se marie, construit une maison et essaie de gagner sa vie. Ce seront d'ailleurs ces années-là qu'il décrira dans The Eternal Forest. Au mois d'août 1914, horrifié par le sentiment anti-allemand qui gagne la région, il décide de vivre isolé jusqu'en 1916, mais la pauvreté le forcera éventuellement à retourner en Angleterre où il s'engagera dans l'armée canadienne. Il sera déclaré invalide en 1918, après avoir passé deux ans en France. C'est dans son ouvrage Why Stay We Here? qu'il racontera ses années d'officier dans l'armée canadienne. En 1919, il devra être hospitalisé dans un sanatorium à Balfour, en Colombie-Britannique. Il retournera ensuite en Angleterre et y restera jusqu'à la fin de ses jours. Il termine ses études de droit, exerce la profession d'avocat, élève cinq enfants et écrit vingt livres, dont une biographie du capitaine George VANCOUVER.

Columbia, or The Future of Canada (1928) est un livre court mais tranchant. Dans cet ouvrage, George Godwin annonce l'exode des Canadiens vers les États-Unis et prédit que ceux qui resteront au Canada perdront leur caractère britannique pour devenir les simples clones des Américains. Il critique les grandes sociétés rapaces telles que le CHEMIN DE FER CANADIEN PACIFIQUE et le système qui oublie le citoyen moyen pour ne récompenser que les courtiers et les spéculateurs.

En 1929, George Godwin publie The Eternal Forest et en 1930, la suite, Why Stay We Here, deux livres autobiographiques. The Eternal Forest décrit les sentiments mitigés de Godwin envers la Colombie-Britannique. Les forêts l'enchantent certes, elles l'apaisent et lui permettent d'analyser sa vie intérieure. D'ailleurs, la sensibilité de George Godwin à la spiritualité que dégage la forêt a des dizaines d'années d'avance sur son temps. Pour lui, les habitants de la Colombie-Britannique représentent un amalgame multiculturel fascinant, ils sont dénués de snobisme et ils sont toujours prêts à partager. Son personnage, Dunn, devient l'ami de Godwin et ensemble, ils parlent longuement du Canada, cernent les pratiques commerciales et politiques malhonnêtes et véreuses, s'inquiètent de la présence de plus en plus marquée des JAPONAIS au Canada, inquiétude fort répandue à l'époque.

Why Stay We Here? reprend le fil de The Eternal Forest et retrace le retour de la famille Godwin en Angleterre en 1916, en plein cœur de la PREMIÈRE GUERRE MONDIALE, quand George Godwin s'engage dans le CORPS EXPÉDITIONNAIRE CANADIEN. Dans cet ouvrage, il décrit le choc des tranchées et le sentiment d'être pris au piège dans les rouages d'une gigantesque machine. Il remet en question les tactiques de combat des Alliés, la propagande antiallemande, la censure exercée sur la correspondance privée et la violence de certains officiers envers leurs hommes. George Godwin cherche à percevoir ce qui se cache derrière les apparences et observe les répercussions psychologiques de la guerre : la peur sous toutes ses formes, les troubles de stress post-traumatique et diverses déclinaisons de l'aliénation. Ses observations ne l'empêchent toutefois pas de noter les aspects positifs de la guerre : la discipline de l'esprit, les amitiés qui se forgent, l'aventure et même le régime de retraite.

Les romans autobiographiques de George Godwin jettent une lumière particulière sur la vie en Colombie-Britannique et sur l'expérience canadienne des tranchées en France. Poète de la nature, satiriste, il appelle au changement et décortique les idées de son temps.


Lecture supplémentaire

  • Godwin, George. The Eternal Forest (1994); Godwin, George. Why Stay We Here? (2002); "The Eternal Forest, by George Godwin" BC Studies (Summer 1996); "George Godwin, Why Stay We Here?" Canadian Military History (Autumn 2003); "George Godwin, Why Stay We Here?" Canadian Historical Review (March 2004); Martin Allerdale Grainger, Woodsmen of the West (1908); Reginald H Roy, ed. The Journal of Private Fraser, Canadian Expeditionary Force, 1914-18 (1985)