Gilder, Nick

Nick Gilder. Auteur-compositeur-interprète (Londres, Royaume-Uni, 21 décembre 1951). À dix ans, Nick Gilder s'installe avec sa famille à Vancouver où il chante avec nombre de groupes amateurs avant de se joindre à Rasputin avec un camarade guitariste de l'école secondaire, Jim McCulloch.

Gilder, Nick

Nick Gilder. Auteur-compositeur-interprète (Londres, Royaume-Uni, 21 décembre 1951). À dix ans, Nick Gilder s'installe avec sa famille à Vancouver où il chante avec nombre de groupes amateurs avant de se joindre à Rasputin avec un camarade guitariste de l'école secondaire, Jim McCulloch. En 1974, le groupe devient Sweeney Todd (avec Budd Marr à la basse, Dan Gaudin aux claviers et John Booth à la batterie) et est influencé par les fervents du « glam rock » anglais comme David Bowie et Slade. Le groupe signe un contrat avec London Records en 1975 et enregistre un album éponyme, sur lequel se retrouve le succès « Roxy Roller ». Sweeney Todd se vend à plus de 100 000 exemplaires au Canada, ce qui est exceptionnel pour un premier album.

Débuts de carrière solo
En 1976, Gilder et McCulloch quitte le Canada pour s'installer à Los Angeles, où Gilder signe un contrat avec Chrysalis Records et produit l'album solo You Know Who You Are (1977), avant de se faire connaître internationalement avec City Nights (1978). Cet album comprend la chanson « Hot Child in the City », un succès international. Les disques suivants ne sont pas aussi populaires, mais Gilder écrit nombre de succès pour d'autres artistes, dont Bette Midler (« Is It Love? »), Pat Benatar (« Rated X ») et Patty Smyth (« The Warrior »). En 1979, il sort Frequency chez Chrysalis avant de passer à Casablanca Records, qui produit Rock America (1980) et Body Talk Muzik (1981).

Doté d'une voix haut placée et d'un style d'interprétation théâtral, Nick Gilder a une place bien à lui dans la musique populaire de la fin des années 1970.

Enregistrements suivants
En 1985, sans McCulloch, Gilder sort un album éponyme chez RCA. Nick Gilder est son dernier enregistrement sous une étiquette importante. Son album suivant, Stairways (Spinner Records) ne paraît que douze ans plus tard. Il revient au Canada au milieu des années 1990 et ses interprétations de ses succès, qu'on continue à entendre dans des films et des émissions télévisées comme « That '70s Show » et « Sex in the City », sont populaires au pays. En 1999, il produit Long Time Coming sous sa propre étiquette avec des reprises de « Hot Child in the City » et « Roxy Roller ». La rétrospective de carrière The Best of Nick Gilder : Hot Child in the City sort en 2001 chez BMG. Toujours en 2001, il entreprend une série de tournées sous le nom de The Nick Gilder Sweeney Todd Group, avec le batteur du groupe d'origine Booth et d'autre musiciens.

Récompenses
Ironiquement, Gilder a déjà quitté Sweeney Todd lorsque « Roxy Roller » reçoit le prix Juno de la chanson la plus vendue en 1977 (son remplaçant, Bryan Adams, accepte le prix). En 1979, Gilder remporte les prix Juno du chanteur le plus prometteur et de la chanson la plus vendue. Il reçoit le Classique de la SOCAN pour « Hot Child in the City » et « Roxy Roller » en 2006.

Bibliographie

Linden, J.J. « Nick Gilder: Vancouver rocker tops charts », RPM Weekly (2 déc. 1978).


Lecture supplémentaire

  • Linden, J.J. "Nick Gilder: Vancouver rocker tops charts," RPM Weekly, 2 Dec 1978