Les basses terres du fleuve Fraser

Les basses terres du fleuve Fraser sont une région en forme de triangle située dans le sud-ouest de la Colombie-Britannique. Le sommet oriental du triangle se trouve à Hope, à l’intérieur des terres à environ 160 km du détroit de Georgia. De là, les basses terres s’élargissent vers l’ouest, sur une largeur de 50 km environ. La frontière internationale entre la Colombie-Britannique et l’État de Washington traverse la partie sud-ouest des basses terres. La chaîne côtière forme la frontière septentrionale des basses terres du delta. Les basses terres du fleuve Fraser représentent la plus grande étendue de terrains plats dont les sols sont propices à l’agriculture dans la région côtière de la Colombie-Britannique.

Les basses terres du fleuve Fraser sont une région en forme de triangle située dans le sud-ouest de la Colombie-Britannique. Le sommet oriental du triangle se trouve à Hope, à l’intérieur des terres à environ 160 km du détroit de Georgia. De là, les basses terres s’élargissent vers l’ouest, sur une largeur de 50 km environ. La frontière internationale entre la Colombie-Britannique et l’État de Washington traverse la partie sud-ouest des basses terres. La chaîne côtière forme la frontière septentrionale des basses terres du delta. Les basses terres du fleuve Fraser représentent la plus grande étendue de terrains plats dont les sols sont propices à l’agriculture dans la région côtière de la Colombie-Britannique.


Basses terres du fleuve Fraser

(L’image « carte de la plaine de Fraser et emplacement du projet Se2 » de Pat Buckley, John Belec et Jason Levy à ResearchGate est sous licence CC BY 4.0).


Géologie

Les basses terres du fleuve Fraser sont formées de dépôts glaciaires et alluviaux vieux de plus de 10 000 ans. À l’époque, ils formaient un delta à l’embouchure d’un fleuve Fraser beaucoup plus grand qu’il ne l’est aujourd’hui. En partie à cause de l’élévation des terres après la période glaciaire, ces anciens dépôts deltaïques se trouvent maintenant à 100 m au-dessus du niveau de la mer. Les basses terres de niveau inférieur, presque au niveau de la mer, sont le résultat de dépôts alluviaux récents le long de la plaine inondable des chenaux actuels du fleuve Fraser. Des digues protègent ces basses terres contre les inondations.

Histoire

Les peuples Stó:lõ et Nooksack vivent dans les basses terres du fleuve Fraser depuis des temps immémoriaux. Les deux nations font partie du groupe culturel des Salish de la côte. Le territoire des Nooksack se trouve dans ce qui est maintenant considéré comme le coin nord-ouest de l’État de Washington, tandis que celui des Stó:lõ se trouve en Colombie-Britannique.

Les colons blancs établissent le Fort Langley, situé dans la partie centrale nord des basses terres, en 1827. Des colonies agricoles voient le jour après les ruées vers l’or  du Fraser (1858) et de Cariboo (1862). La pleine utilisation agricole des basses terres aux sols de meilleure qualité vient avec l’amélioration du drainage et des digues au début du 20e siècle.

Population et économie

Plus de la moitié de la population de la Colombie-Britannique vit dans les basses terres du fleuve Fraser. Localement, la région est souvent appelée « basse vallée du Fraser » ou « Lower Mainland ». La région métropolitaine de Vancouver occupe aujourd’hui une grande partie de la partie ouest du delta des basses terres. Dans d’autres parties des basses terres, les terres agricoles sont protégées de l’empiétement urbain par des règlements de zonage.

L’exploitation de fermes laitières est typique des sols alluviaux des terres les plus basses, tandis que les sols plus pauvres de la partie supérieure du delta postglaciaire servent à la culture de petits fruits et de baies, à l’élevage des volailles et à l’exploitation forestière.


//