Famille, études sur la

La majorité des gens accordent de l'importance à la famille et aux relations interpersonnelles. Cependant, parce que celles-ci semblent « naturelles » ou aller de soi, peu de personnes les perçoivent en tant que spécialité académique ou exercice professionnel.

Famille, études sur la

La majorité des gens accordent de l'importance à la famille et aux relations interpersonnelles. Cependant, parce que celles-ci semblent « naturelles » ou aller de soi, peu de personnes les perçoivent en tant que spécialité académique ou exercice professionnel. Les études sur la famille présentent un caractère multidisciplinaire et englobent ses caractéristiques, son comportement et ses rôles dans la société. On entend par caractéristiques la structure de la famille et ses membres, les modèles d'affiliation et d'inclusion, autant d'éléments qui distinguent les familles entre elles. Pour un autochtone du Canada, par exemple, la « famille » inclut les grands-parents, ce qui n'est pas le cas des autres familles canadiennes , qui se limitent à deux générations, les parents et leurs enfants.

Les comportements de la famille peuvent inclure le partage des tâches ménagères, l'administration du budget, les marques d'affection et de support accordés à chacun de ses membres, ainsi que plusieurs activités reliées à la vie familiale. Depuis des décennies, les politiciens, les professionnels et les familles elles-mêmes débattent du rôle de la famille dans la société. Qui de la famille ou de l'État est responsable de l'éducation et du bien-être des enfants? La famille est-elle le fondement de la société ou l'une des nombreuses institutions qui pourvoient aux besoins des individus?

Au Canada, un grand nombre d'agences rassemblent et transmettent des informations portant sur la famille. Statistiques Canada, par ses recensements, et les gouvernements provinciaux par les statistiques d'état civil (naissances, décès, mariages, divorces), fournissent une multitude d'informations qui brossent le portrait de la vie de la famille canadienne. L'Institut Vanier de la famille a cumulé de nombreux dossiers sur les questions de fond qui affectent la famille canadienne. Plusieurs études portant sur divers aspects de la famille ou sur les relations familiales sont menées par des professeurs et des étudiants de collège ou d'université, par des agences professionnelles ou encore par des groupes de travail qui se concentrent sur des problèmes qui préoccupent les familles.

Récemment, les transformations familiales importantes résultant du taux croissant des divorces et des remariages sont au centre de l'intérêt que l'on accorde à la famille. La presse, les groupes de revendication et les universitaires abordent des questions telles que la situation financière des familles monoparentales, les conséquences d'un divorce pour les enfants, ou encore les droits et responsabilités des parents divorcés (voirMARIAGE ET DIVORCE). La famille subit de plein fouet l'influence des événements économiques aux plans local, régional et national; l'étude des conséquences qu'entraîneront pour la famille les nouvelles politiques gouvernementales axées sur le déficit zéro ne fait que commencer.

Plusieurs études scientifiques portant sur la famille trouvent une application concrète dans les programmes scolaires primaire et secondaire incluant l'éducation sexuelle, l'information sur la toxicomanie et la maîtrise de la dynamique professionnelle et familiale.

Certains collèges et universités offrent une spécialisation en études sur la famille dans le cadre, du moins au Canada, d'une discipline nouvelle, l'écologie humaine. Certains parmi les anciens programmes renvoyaient à une image traditionnelle de la vie familiale. Aujourd'hui, ils reflètent fidèlement la réalité familiale contemporaine des Canadiens : ils insistent davantage sur la compréhension de la violence familiale, sur les défis auxquels sont confrontées un grand nombre de familles, et sur les relations entre hommes et femmes au sein de la famille.

Le fait de reconnaître que c'est à l'intérieur même de la famille que prennent naissance plusieurs des troubles personnels et interpersonnels montre à quel point la compréhension du potentiel et des difficultés inhérents à la vie familiale moderne est importante. Cela entraîne aussi un regain d'intérêt pour les interventions thérapeutiques en milieu familial menées par les travailleurs sociaux (voirTRAVAIL SOCIAL), les psychologues (voirPSYCHOLOGIE), les psychiatres et les médecins de médecine familiale.


Lecture supplémentaire

  • M. Baker, ed, The Family: Changing Trends in Canada, 3rd ed (1996); B. Fox, ed, Family Patterns, Gender Relations(1993); J. Parr, ed, Childhood and Family in Canadian History (1990); Margaret Ward, The Family Dynamic: A Canadian Perspective (1994).