Erin Wall

Erin Marie Wall, soprano (née le 4 novembre 1975 à Calgary, en Alberta).

Erin Marie Wall, soprano (née le 4 novembre 1975 à Calgary, en Alberta). Erin Wall est une soprano polyvalente acclamée de par le monde. Elle a chanté un grand répertoire lyrique et classique avec plusieurs des compagnies d'opéra et des symphonies les plus réputées au monde. Le journal Guardian a salué « l'aisance et la richesse extraordinaires de sa tonalité et son chant planant et enchanté ».

Éducation et début de carrière

Erin Wall, dont les parents américains étaient tous deux musiciens, grandit à Vancouver et étudie le piano à la Vancouver Academy of Music lorsqu'elle est enfant. Elle chante dans des chorales, mais elle ne suit des cours de chant qu'à l'école secondaire. Elle s'intéresse d'abord au jazz. Elle poursuit des études formelles en chant classique aux États-Unis, d'abord à l'Université Western Washington, où elle obtient un baccalauréat en musique en 1998, puis à la Shepherd School of Music de l'Université Rice à Houston, au Texas, où elle étudie le chant avec Kathleen Kaun et obtient une maîtrise en musique en 2000.

En 2000, Erin Wall étudie également au Aspen Music Festival et à la Music Academy of the West, où enseignent Marilyn Horne et Warren Jones. Elle fait ensuite ses débuts professionnels en 2001 à titre de membre du Ryan Opera Center du Lyric Opera de Chicago. Elle est lauréate de la bourse d'études Sara Tucker (2002) et du prix Richard Tucker (2004), remis par la Fondation Richard Tucker. En 2003, elle se mérite l'éloge de la critique alors qu'elle représente le Canada en finale de la BBC Cardiff Singer of the World Competition tenue au pays de Galles.

Prestations avec orchestre

Erin Wall fait ses débuts internationaux en 2002 avec l'Orchestre symphonique de Londres. Elle est alors soliste dans le War Requiem, de Benjamin Britten, dirigé par sir Andrew Davis. Parmi ses nombreuses performances en compagnie d'orchestres, on compte la Symphonie no 9 de Beethoven, les Requiem de Brahms et de Fauré, Le Messie de Handel, Carmina Burana d'Orff et la Symphonie no 8 de Mahler. Elle s'est produite avec des chefs d'orchestre comme Michael Tilson-Thomas, Charles Dutoit,Kent Nagano, Hans Graf, Bernard Haitink, Franz Paul Decker et Yannick Nézet-Séguin, ainsi qu'avec entres autres l'Orchestre symphonique de Toronto, l'Orchestre du Centre national des arts, l'Orchestre philharmonique de Calgary, l'Orchestre symphonique de Vancouver, l'Orchestre symphonique de Montréal, l'Orchestre symphonique d'Edmonton, l'Orchestre symphonique de San Francisco, l'Orchestre National de France et l'Orchestre symphonique de Chicago.

Opéra

Erin Wall a chanté avec les plus grands opéras du monde, notamment en Italie (La Scala), en Autriche (Opéra d'État de Vienne), en France (Opéra de Paris) et aux États-Unis (Metropolitan Opera, Chicago Lyric Opera). Soprano très polyvalente, elle a joué des rôles lyriques variés, allant de Bizet (Micaëla dans Carmen) à Wagner (Freia dans L'or du Rhin) et Stravinsky (Anne Trulove dans La Carrière du libertin). Elle a également joué le rôle-titre dans Susannah, de Carlisle Floyd, Musetta dans La Bohème, en plus de jouer dans de nombreux opéras de Mozart, Strauss et Verdi.

Erin Wall a fait ses débuts en sol canadien en 2012 avec la Compagnie d'opéra canadienne. Elle joue le rôle de Clémence dans L'amour de loin, de Kaija Saariaho. Elle chante le rôle de Marguerite (Faust), en 2006, et de Violetta (La Traviata), en 2011, avec l'Opéra de Vancouver. Elle est la première à jouer le rôle de Cecilia dans The Inventor, de Bramwell Tovey.

Collaborations et enregistrements

Bien que la majorité de son travail provienne des répertoires lyriques et symphoniques, Erin Wall a collaboré avec le clarinettiste Kimball Sykes et le pianiste Jon Kimura Parker dans Le Pâtre sur le rocher, de Schubert. En 2013, elle a participé, en compagnie de John Hess, à un récital de la Music Toronto’s Discovery Series.

Elle a aussi collaboré au projet Mahler, de l'Orchestre symphonique de San Francisco et de Michael Tilson-Thomas, acclamé par la critique. Il s'agit d'un coffret de 16 disques, lancé entre 2002 et 2009, qui présente les œuvres du compositeur. Elle a participé à Mahler : Symphony No. 8; Adagio from Symphony No. 10 (2009), qui a remporté le prix Grammy du meilleur album classique de 2010. La même année, elle reçoit le prix d'excellence des anciens du College of Fine and Performing Arts de l'Université Western Washington.

Une version de cet article est parue initialement dansl'Encyclopédie de la musique au Canada.

Prix

Bourse d'études Sara Tucker, Fondation Richard Tucker (2002)

Prix Richard Tucker, Fondation Richard Tucker (2004)

Prix ARIA, Fondation Aria (2004)

Prix d'excellence des anciens, College of Fine and Performing Arts, Université Western Washington (2010)


Lecture supplémentaire

  • Crory, Neil. “Capriccio: Soprano Erin Wall Makes Another Commitment in Her Love Affair with Richard Strauss”, (Opera Canada Vol. 50 # 4, 2009)

Liens externes