Eckstein, Willie

Willie ou Billy (William) Eckstein. Pianiste, compositeur (Pointe-Saint-Charles, aujourd'hui Montréal, 6 décembre 1888 - Montréal, 23 septembre 1963). Il commença à jouer du piano à 3 ans et, à 12 ans, son nom figurait sur les affiches de New York comme « The Boy Paderewski ».

Eckstein, Willie

Willie ou Billy (William) Eckstein. Pianiste, compositeur (Pointe-Saint-Charles, aujourd'hui Montréal, 6 décembre 1888 - Montréal, 23 septembre 1963). Il commença à jouer du piano à 3 ans et, à 12 ans, son nom figurait sur les affiches de New York comme « The Boy Paderewski ». Après six ans de carrière dans le vaudeville et une tournée européenne, il rentra à Montréal en 1906 où il joua dans les cinémas muets, surtout au Strand où il resta 18 ans. À cette époque, on le présentait comme « le plus célèbre interprète des vues animées au monde ». En 1919, il accompagna le ténor Gus Hill sur les ondes de la station radiophonique montréalaise XWA (plus tard CFCF) lors de la première émission réalisée en direct au Canada. Après l'avènement du film parlant vers 1930, il se consacra au cabaret, notamment au Château Sainte-Rose où il resta quelque 20 ans, à la radio puis à la télévision.

Interprète bien connu du genre appelé « novelty rag », Eckstein a été cité par John Gilmore, dans son ouvrage Who's Who of Jazz in Montreal, comme ayant exercé une influence sur les pianistes montréalais Vera Guilaroff, Bob Langlois et Harry Thomas. Eckstein enregistra d'abord avec le trio du Strand pour HMV (1921), puis comme soliste chez Apex (1923), Okeh (1923-24) et Victor (1929-32). Il fut un compositeur prolifique et plusieurs de ses chansons écrites en collaboration avec Sam Howard, telles que « Lest You Forget » (1922) et « S'Nice » (1923), furent populaires. Il écrivit également des ragtimes dont, avec Harry Thomas, Delicious Rag (1916) et Perpetual Rag que ce dernier enregistra sur rouleau en 1916. En remontant les années donne la liste des enregistrements d'Eckstein et de certaines de ses compositions. Quelques-uns de ses 78t. ont été repiqués chez Folkways et Herwin dans des collections sur micr. de ragtime ou de jazz. En 2005 Willie Eckstein a pris sa place dans le panthéon des paroliers Canadiens.