Douglas Gibson

Douglas Maitland Gibson, rédacteur, éditeur, écrivain, conteur (Kilmarnock, Écosse, 4 déc. 1943). Né et élevé en Écosse, Douglas Gibson obtient une maîtrise ès arts de l'Université de St.Andrews. En 1967, il arrive au Canada après avoir obtenu une maîtrise ès arts de l'Université Yale.

Douglas Gibson

Douglas Maitland Gibson, rédacteur, éditeur, écrivain, conteur (Kilmarnock, Écosse, 4 déc. 1943). Né et élevé en Écosse, Douglas Gibson obtient une maîtrise ès arts de l'Université de St.Andrews. En 1967, il arrive au Canada après avoir obtenu une maîtrise ès arts de l'Université Yale. Il demeure encore à ce jour à Toronto. Il mène une impressionnante carrière au Canada où il est l'un des rédacteurs et éditeurs les plus connus et les plus respectés.

Gibson connaît un rapide succès dans l'industrie canadienne de l'ÉDITION et commence en tant qu'éditeur pour Doubleday Canada en 1968, avant d'occuper un poste de rédacteur en chef chez MacMillan of Canada en 1974 et d'y devenir éditeur en 1979. En 1986, il passe chez MCCLELLAND & STEWART en tant que rédacteur et éditeur d'une collection de livres sous sa propre marque d'imprimeur, Douglas Gibson Books. Dès septembre 1988, il occupe le poste d'éditeur chez McClelland & Stewart et en devient président en juin 2000. En 2004, il reprend sa fonction initiale d'éditeur chez M&S et augmente le nombre de publications sous sa marque, nombre qui avait diminué lorsqu' il y assumait plusieurs fonctions.

Gibson est reconnu, pour son travail de rédacteur et d'éditeur, parmi ceux qui participent étroitement au monde littéraire canadien. Il travaille avec plusieurs auteurs canadiens des plus connus et des plus louangés et publie les œuvres d'écrivains tels que Morley CALLAGHAN, Hugh MCLENNAN, Robertson DAVIES, Alice MUNRO, Jack HODGINS, W.O. MITCHELL, Mavis GALLANT et Alistair MACLEOD qu'il convainc, anecdote célèbre, de publier le manuscrit tant attendu de No Great Mischief.

Les ESSAIS et réflexions de Gibson paraissent dans plusieurs publications canadiennes dont SATURDAY NIGHT, Toronto Life, BOOKS IN CANADA le NATIONAL POST, le TORONTO STAR et le GLOBE AND MAIL, et il est en nomination pour le prix de l'humour du National Magazine Award. Il prend souvent la parole devant des groupes au pays et à l'étranger, dont les Canadians Clubs, la Canadian Oral History Association, la International Publishers' Association Convention et l'INSTITUT CANADIEN DES AFFAIRES INTERNATIONALES. Ses propres expériences sont recueillies dans des ouvrages imprimés, dont Douglas Gibson Unedited, biographie et recueil d'interviews par Christine Evain publiés en 2008. En 2011, Gibson publie Stories About Storytellers, un recueil de récits sur ses relations de travail avec des personnalités de la scène littéraire canadienne.

Parmi ses contributions au développement de l'industrie de l'édition au Canada, soulignons ses longues années d'enseignement à la Book Publishers' Professional Association et à la Editors' Association of Canada, ses années de service en tant que conseiller pédagogique pour le Banff Publishing Workshop (voir.BANFF CENTRE FOR CONTINUING EDUCATION) depuis sa création en 1981. Il est codirecteur du cours de 1985 à 1989. De 1988 à 1993, il est président du conseil consultatif du Canadian Centre for Studies in Publishing à l'UNIVERSITÉ SIMON FRASER en plus d'y être membre associé du corps enseignant pour le programme de maîtrise.

Douglas Gibson reçoit plusieurs distinctions honorifiques de la communauté littéraire canadienne. Il remporte le Canadian Booksellers' Association President's Award en 1991 et le prix du rédacteur de l'année à la Book Expo en 2005. En 2009, Gibson devient le premier éditeur à être nommé membre honoraire du WRITERS' UNION OF CANADA.