Départements de musique de l'Université de la Saskatchewan/University of Saskatchewan

La direction du programme de musique fut d'abord assumée par Arthur Collingwood, doyen (1931-47), puis par J.D. Macrae, dir. (1947-51). Les directeurs subséquents furent Murray Adaskin (1952-66), David L. Kaplan (1966-82), Dwaine Nelson (1982-84), Richard W.


Départements de musique de l'Université de la Saskatchewan/University of Saskatchewan

 Université de la Saskatchewan/University of Saskatchewan. Établissement non confessionnel offrant un enseignement aux premier, deuxième et troisième cycles, fondé à Saskatoon en 1907. Il décerna ses premiers grades en 1912. Fondé en 1931, le dépt de musique (le premier dans l'ouest du Canada) devint le collège de musique en 1936. Restructuré comme dépt de musique au sein du College of Arts and Sciences en 1952, il accueillit son premier étudiant au deuxième cycle (pour la M.Éd. musique) en 1962. Des programmes révisés de B.Mus. et B.Mus.Éd. furent inaugurés en 1969, ainsi que les programmes de B.A. et B Éd. en musique. La M.A. en musique fut ajoutée en 1978 et la M.Mus. en 1988. En 1989-90, il offrait aussi le Ph.D. En 1975, le département occupa de nouveaux locaux.

La direction du programme de musique fut d'abord assumée par Arthur Collingwood, doyen (1931-47), puis par J.D. Macrae, dir. (1947-51). Les directeurs subséquents furent Murray Adaskin (1952-66), David L. Kaplan (1966-82), Dwaine Nelson (1982-84), Richard W. Wedgewood (1984-89) et Robert Calder (intérim, 1989-90), à qui succéda Lawrence House en 1990. Adaskin fut compositeur résident de 1966 à 1972.

Marjorie Wilson (B.Mus., 1934) fut la première diplômée du département. Dans les années 1930, ce fut le tour de Margaret Pippin et de Reginald McFarland, ce dernier devenant membre du corps enseignant. Lavinia Elsley Collard reçut le premier diplôme d'A.M.S. Parmi les autres diplômés figurent Norman Burgess, doyen du Mount Royal College Cons. à Calgary, Paul Pedersen, et Glenn Thamer, conseiller aux beaux-arts pour la province de l'Alberta. Jean Papineau-Couture, Lyell Gustin et Murray Adaskin reçurent un LL.D. h.c. en 1967, 1969 et 1984 respectivement.

En 1989-90, on comptait 144 étudiants (130 au premier cycle et 14 au deuxième) et 39 professeurs (14 à temps plein et 25 à temps partiel). Cette année-là, les grades offerts étaient le B.Mus. (matières théoriques, composition, histoire, interprétation), le B.Mus.Éd. (élémentaire, secondaire), le B.A. (avec spécialisation en musique, avancé ou général), le B.Éd. (élémentaire), la M.Éd. (éducation musicale), la M.A. (matières théoriques, composition, histoire), la M.Mus. (interprétation, théorie et composition, histoire et littérature) et le Ph.D. (ethnomusicologie, arts et culture). Parmi les membres du corps enseignant en 1990-91 figuraient Edward Bisha et Robert Klose (anciens membres du Quatuor à cordes Amati et fondateurs, avec le pianiste Robin Harrison, du Canadian Arts Trio), Isabelle Mills (éducatrice musicale et dir. du Quance Chorus de l'université), Marvin Eckroth (chef d'harmonie), Robert Solem (chef de choeur et dir. des Greystone Singers), Dorothy Howard (prof. de voix et dir. du Music Theatre), David Kaplan (histoire de la musique) et Margaret Zank (prof. de musique électroacoustique et assistée par ordinateur). En plus des sessions d'été, commencées en 1960, et des cours de crédits intersession, le département offre un choix de cours non-crédités par l'intermédiaire de la Division of Extension and Community Relations.

Pour marquer le 50e anniversaire de l'ouverture de l'Université de la Saskatchewan à Saskatoon, Adaskin organisa en 1959 un festival comprenant l'exécution de 80 oeuvres, allant des compositions pour solistes aux oeuvres pour grand orchestre. De ce nombre, la moitié avaient été composées au XXe siècle, 28 étaient de date tout à fait récente et exécutées dans leur milieu d'origine : des créations nord-américaines ou canadiennes, dont 10 commandées pour le festival. Il engagea 21 musiciens américains et canadiens pour jouer et enseigner, et organisa, parallèlement au festival, une session de cours de 6 semaines destinés à 80 jeunes instrumentistes. Le coût d'un tel festival interdisait sa reprise annuelle dans le contexte de l'université et, de fait, le budget considérable fut assuré grâce à l'appui des organisations musicales et sociales de Saskatoon, aux dons de particuliers et d'autres sources extérieures, dont le CAC. Cet événement fut probablement le premier de ce genre et de cette envergure à se dérouler sous les auspices d'une université canadienne et son influence fut considérable.

En 1987, le département parraina l'International Buxtehude-Scheidt Festival and Conference afin de commémorer le 400e anniversaire de naissance de Samuel Scheidt et le 350e de Dietrich Buxtehude. Les travaux du congrès ont été publiés sous la direction d'Isabelle Mills et Walter Kreyszig dans Dietrich Buxtehude and Samuel Scheidt : An Anniversary Tribute (Saskatoon 1988).

Le département détient les collections d'enregistrements Carnegie (depuis les années 1950) et Andrusyshen et la collection de manuscrits anciens de Saskatoon. En 1959, il acheta de Stephen Kolbinson un quatuor d'instruments à cordes signés Amati (voir Collections d'instruments). Il possède aussi une collection grandissante d'instruments anciens.

Le département présente des séries de concerts en plus des récitals des professeurs et des étudiants. Parmi les groupes d'interprétation attachés à l'université ont figuré le University Chorus, le Concert Band, les Corelli Strings (un ensemble à cordes), le Collegium Musicum, le Jazz Band, le University Women's Chorus, le Music Theatre et divers ensembles de cuivres, bois, cordes et flûtes à bec. Le Wind Orchestra et les Greystone Singers ont tous deux effectués des tournées nationales et internationales.


Lecture supplémentaire

  • Kasemets, Udo. 'The Saskatoon summer festival of music, 1959,' CMJ, vol 4, Autumn 1959

    'University of Saskatchewan names Adaskin to new post,' CanComp, 13, Dec 1966

    Adaskin, Murray. 'University of Saskatchewan to sponsor exhibition-concerts,' ibid

    Burt, Eric O. 'Greystone Singers' bonds last a lifetime,' Saskatoon Star-Phoenix, 28 Oct 1983

Liens externes