Bourse Dayne Ogilvie

La bourse Dayne Ogilvie est décernée par le WRITERS'TRUST OF CANDA à un auteur gai émergent ou une auteure lesbienne émergente dont le travail dénote une qualité exceptionnelle, fort prometteur.

Bourse Dayne Ogilvie

La bourse Dayne Ogilvie est décernée par le WRITERS'TRUST OF CANDA à un auteur gai émergent ou une auteure lesbienne émergente dont le travail dénote une qualité exceptionnelle, fort prometteur. La bourse d'une valeur de 4000 $ est présentée chaque année lors de la semaine de la Fierté gaie de Toronto.

La bourse a été créée en 2007 par Robin Pacific, une amie très proche de Dayne Ogilvie, éditeur indépendant, écrivain et agent. Ogilvie, mort en octobre 2006, aimait passionnément toutes les expressions artistiques, quelles qu'elles soient.

La bourse Dayne Ogilvie est la seule bourse de son genre à cibler uniquement la communauté gaie et lesbienne du Canada. Les écrivains qui se disent gais ou lesbiens sont admissibles et il n'y a pas de limite d'âge. La bourse vise tout de même les auteurs qui en sont au début de leur carrière. Pour être admissibles, les écrivains doivent être Canadiens ou avoir le statut de résident permanent et doivent avoir publié au moins un ouvrage de fiction.

Un jury indépendant composé de trois membres choisit le lauréat. Il n'y a pas de processus de soumission d'un manuscrit. Le jury a également le pouvoir discrétionnaire de décerner à un maximum de deux auteurs un prix de distinction en reconnaissance de leur travail effectué jusque-là. Les lauréats de ces prix de distinction reçoivent une petite bourse et peuvent recevoir la bourse ultérieurement.

La bourse Dayne Ogilvie a été présentée à Michael V. Smith, Zoe Whittall, Debra Anderson et Nancy Jo Cullen.