Sterling Beckwith

(Robert) Sterling Beckwith. Professeur, musicologue, chef d'orchestre, basse (New York, 14 août 1931). B.A. (Harvard) 1952, M.A. (ibid.) 1955, Ph.D. musicologie (Cornell) 1969.

(Robert) Sterling Beckwith. Professeur, musicologue, chef d'orchestre, basse (New York, 14 août 1931). B.A. (Harvard) 1952, M.A. (ibid.) 1955, Ph.D. musicologie (Cornell) 1969. Après des études en Europe (1952-54), notamment à Paris avec Nadia Boulanger, il enseigna à la Juilliard School (1956-57), à l'Université Emory à Atlanta (1959-62), et à l'Université de l'État de New York à Buffalo (1962-69). Il institua et dirigea (1969-71) les cours de musique de la faculté des beaux-arts de l'Université York à Toronto et continua par la suite à enseigner la direction d'orchestre ainsi que l'histoire et la littérature musicales dans les facultés des arts et des beaux-arts. Il reçut des bourses de la Ford Foundation (1962) et du British Council (1971) et fut le premier Nord-Américain à étudier au Cons. de Leningrad (1963) grace à une bourse de recherches à l'étranger attribuée par un comité d'échanges interuniversitaires. Une autre bourse lui permit de poursuivre ses recherches en l'ex URSS à l'Académie des sciences de Moscou (1989-90). Spécialiste de la musique russe, il intitula sa thèse de doctorat « Kastal'skii and the quest for a native Russian choral style »; on lui doit aussi la publication de la collection Russia's Choral Heritage (MCA 1965-72) et de plusieurs pièces de compositeurs européens des XVe et XVIe siècles. Il a signé des articles et des critiques dans Notes, l' American Choral Review et les Cahiers canadiens de musique. Beckwith fut conseiller et répétiteur de musique russe auprès du TSO, des Festival Singers, du Choeur Mendelssohn de Toronto et des Chambers Players de Toronto. En 1987, il devint membre associé du Centre for Russian and East European Studies de l'Université de Toronto et, en 1988, organisa et dirigea un congrès international sur Chostakovitch en collaboration avec le Centre et la COC à l'Université York. Il s'est également intéressé de près à l'emploi d'appareils électroniques et d'ordinateurs en composition et en éducation musicale. Il organisa à l'Université York trois symposiums accompagnés d'expositions publiques sur les nouvelles applications de l'informatique au domaine musical. Il a été invité à « Imagery of the New Medium : Sound » (1971), série télévisée présentée par l'Ontario Education Communications Authority et portant sur la musique électronique et expérimentale. Le ministère de l'Éducation de l'Ontario a publié un mémoire de Beckwith rédigé en 1975 et intitulé The Interactive Music Project at York University (Toronto1975).

Beckwith a tenu des solos de basse à l'opéra, en récital et dans des oeuvres chorales, dont Vespro della Beata Vergine de Monterverdi (Studio de musique ancienne de Montréal, 1980) et la IXe Symphonie de Beethoven (Toronto Chamber Orchestra, 1987). Il étudia la direction d'orchestre au Mozarteum de Salzbourg ainsi qu'à l'École Monteux à Hancock, Me. Il fut également conseiller musical et chef d'orchestre pour des émissions de télévision.