Association des femmes compositeurs canadiennes (Association of Canadian Women Composers)

Organisme national fondé en 1980 par l'écrivaine et communicatrice Carolyn Lomax, l'Association des femmes compositeurs canadiennes (AFCC) vise à promouvoir l'exécution, au Canada et à l'étranger, d'oeuvres composées par des femmes.

Association des femmes compositeurs canadiennes (Association of Canadian Women Composers)

Organisme national fondé en 1980 par l'écrivaine et communicatrice Carolyn Lomax, l'Association des femmes compositeurs canadiennes (AFCC) vise à promouvoir l'exécution, au Canada et à l'étranger, d'oeuvres composées par des femmes. L'AFCC cherche aussi à encourager les femmes compositeurs à développer leur potentiel créatif et à favoriser les normes de composition les plus élevées. Regroupant environ 40 membres à ses débuts, l'Association en compte environ 95 en 2002. Elle comprend des membres actifs, affiliés, associés et des compositeurs en formation. Un annuaire destiné aux membres est publié en 1987 et distribué dans les bibliothèques et les départements de musique partout en Amérique du Nord. À compter de 1999, l'annuaire est disponible sur un site Web (composition.org.acwc).

L'AFCC publie un bulletin d'information en anglais trois fois par année. Les assemblées générales annuelles de l'association se tiennent dans différentes villes canadiennes. Durant ces rencontres, on travaille en atelier, on reçoit des artistes et des conférenciers et on présente en concert des oeuvres des membres. L'Association parraine aussi des concerts où l'on présente des oeuvres de ses membres, notamment à Ottawa, à Toronto et à Vancouver. Parmi les membres actuels de l'AFCC, on retrouve les compositrices réputées Diana McIntosh, Linda Bouchard, Alice Ho, Ann Southam et Hildegard Westerkamp. L'Association a réussi à stimuler la créativité des femmes compositeurs canadiennes par ses efforts et ses programmes; cependant, elle reconnaît toujours la nécessité d'assurer l'exécution et la diffusion des résultats de cette créativité.